AccueilÉconomieÉnergieÉnergie : la Syrie exprime sa volonté d’importer le gaz algérien

Énergie : la Syrie exprime sa volonté d’importer le gaz algérien

Énergie – Lors de sa rencontre avec Mohamed Arkab en Russie, le ministre de l’Énergie syrien,Bassam Tohme, a exprimé sa volonté d’importer le gaz algérien vers la Syrie. Dzair Daily vous apporte plus de détails à ce sujet dans les lignes qui suivent.

En marge de leur participation au forum « Russian Energy Week », le ministre algérien Mohamed Arkab et son homologue syrien Bassam Tohme ont conclu un accord préliminaire qui consiste à importer le gaz algérien vers la Syrie. Ainsi, si vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de cette édition du 13 octobre 2022. 

Tout d’abord, on notera que les travaux dudit forum ont commencé ce mercredi et se poursuivent jusqu’au 14 octobre 2022. Pour rappel, il s’agit d’un événement international de haut niveau organisé depuis 2017. En effet, cette rencontre vise à valoriser les discussions relatives aux défis énergétiques mondiaux. 

Le même forum réunit annuellement des ministres, des dirigeants de grandes entreprises énergétiques et des experts du premier rang dans le domaine. De ce fait, le premier responsable du secteur de l’énergie en Algérie a échangé avec le vice-Premier ministre russe Alexander Novak sur le partenariat algéro-russe. Et ce, dans le domaine de l’énergie.

Exportation du gaz algérien vers la Syrie : Arkab a invité son homologue syrien à se rendre en Algérie

Selon un communiqué dévoilé par le ministère du pétrole et des ressources minérales syrien, divers pourparlers ont eu lieu entre Arkab et Tohme à Moscou. À cet effet, les deux parties ont discuté de la coopération dans de nombreux domaines. Notamment, l’approvisionnement de ce pays frère par le gaz algérien. De sa part, le responsable algérien s’est dit prêt à accélérer les procédures et signer le contrat. 

D’autant plus que l’Algérie possède de grandes quantités de cette ressource précieuse. D’ailleurs, le responsable algérien a exprimé sa disponibilité à recevoir une délégation syrienne. Cela afin de régler ce dossier au plus vite. À cet effet, il a invité son homologue syrien à se rendre en Algérie. En tout cas, il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone généraliste El Bilad.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes