Éducation Algérie : voici la tablette qui mettra fin au calvaire du cartable lourd

Algérie – À l’approche de la rentrée scolaire, les écoles primaires seront équipées d’une tablette pour remplacer le cartable lourd. Dzair Daily vous en dit plus dans la suite de cet article du 9 septembre 2022.

En effet, le cartable lourd ne sera plus qu’un mauvais souvenir pour les élèves de l’école primaire, égalemment celle portant le nom de Messaoudi Abderrahmane à Béchar en Algérie, une tablette leur sera fournie et remplacera désormais les livres scolaires durant leurs heures de cours. Cette mesure est inédite et sera appliquée avec les élèves de 3ème, 4ème et 5ème année primaire. 

Dans le détail, ces tablettes seront fournies aux élèves dès cette rentrée scolaire 2022-2023. Elles leur serviront dans leurs diverses activités et remplaceront les livres scolaires. En effet, cette tablette contient une application qui regroupe le contenu de l’ensemble des livres scolaires. Et afin d’avoir accès à cette application, les élèves recevront un identifiant et un mot de passe.

Pour le moment, 90 unités ont été envoyées à l’école de la wilaya de Béchar. Pour servir aux élèves des trois classes sus-citées. Les enseignants devront recevoir des directives concernant le mode d’utilisation de ce nouvel outil. Sachant que son usage ne devrait pas monopoliser tout le temps d’étude des élèves.

Éducation en Algérie : de nouveaux outils de travail dans le cycle primaire

L’application « Maktabati » remplacera donc les livres scolaires. Ce qui représente un grand poids en moins pour les élèves. En particulier, ceux qui se plaignent de plus en plus du poids de leurs cartables. Il s’agit de ce que rapporte le média Dz News.

Ces appareils seront chargés au niveau de l’école, grâce à une unité fournie à cet effet. Et qui permet de mettre en charge des dizaines de tablettes en même temps. Sans avoir besoin d’autant de prises.

Ainsi, grâce à ses unités de chargement, les tablettes électroniques seront prêtes chaque matin à être utilisées par les élèves. Cependant, la question de l’entretien et de la réparation, mais aussi de l’assurance de ces appareils reste encore sans réponse.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes