AlgérieÉconomie

Algérie : Une nouvelle loi spéciale pour l’importation (Import/Export)

0
loi algerie importation 2020
S'abonner :

Algérie – Le groupe SERPORT annonce la mise en place imminente d’une nouvelle loi réduisant le temps de traitement des marchandises importées de 21 à 5 jours.

En effet, le président directeur général du groupe SERPORT, Djelloul Achour a fait savoir qu’une nouvelle loi dédiée à l’importation de marchandises sera prochainement promulguée, a rapporté l’Agence de presse offcielle (APS) citée par El Bilad.

Cette nouvelle loi réglementaire réduira la durée de traitement des marchandises dans les ports Algériens de 21 jours à 5 jours, dans le but de minimiser les coûts de transit et renforcer le contrôle des flux d’importation. « Nous nous sommes engagés auprès des autorités douanières à aller vers plus de rigueur dans la gestion transitaire. Nous comptons en limiter la durée à cinq jours au lieu de la période actuelle estimée à 21 jours », a confirmé Djelloul Achour.

En outre, la même source a révélé qu’un projet de numérisation des ports est sur le point d’être établi. Ce dernier permettra l’application de cette procédure tout en facilitant le traitement des marchandises qui débutera avant même l’arrivée des conteneurs, a expliqué le PDG qui précise que les coûts de transport seront pris en charge par les sociétés portuaires via leurs succursales logistiques.

Qu’en est-il des ports secs ?

« Le concept de ports secs a été introduit dans un contexte particulier pour faire face au trafic supplémentaire enregistré par le passé. Il est venu soutenir l’activité dans les ports, mais avec notre projet de réduction des délais de circulation, il est certain qu’il entrera en faveur de l’activité », a confié Achour.

Le PDG espère voir des perspectives positives concernant ces centres de trafic, sous forme de subventions à l’exportation en développant des mesures pour la préparation de l’exportation des produits nationaux, à savoir agricoles et industriels, a indiqué le média arabophone.

À titre d’information, un port sec est un terminal terrestre en liaison commerciale et logistique connecté directement par route ou par chemin de fer à un port maritime, et fonctionnant comme un centre de navigation de marchandises portuaires.

Article recommandé :  Algérie : Les exportateurs exigent la spécification de la règle 49/51

Djerad révèle comment l’Algérie va récupérer l’argent volé

Article précédent

Desertec : L’Algérie relance le projet de production électrique via l’énergie solaire

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.