AlgérieNation

Criminalisation du français en Algérie : La polémique enfle, Makri riposte

8
criminalisation français algérie
S'abonner :

Algérie – Makri défend la proposition de son parti. Ce dernier a proposé de criminaliser, dans le cadre de la nouvelle Constitution; l’usage institutionnel et officiel de la langue française en Algérie. La suggestion est fortement controversée et a suscité de vives réactions, poussant le président du MSP à riposter « brutalement ».

Le chef de file du parti islamiste MSP, Abderrazak Makri persiste et signe au sujet de « la criminalisation du français en Algérie ». Le politicien de mouvance islamiste a expliqué dans un tweet que « la dernière déclaration du Mouvement a rétabli la bataille. Les enfants de la France se sont sentis pénalisés par la criminalisation de l’utilisation de la langue française dans les institutions et documents officiels. Leur véritable enjeu a toujours été la défense de la langue française et des intérêts français. »

« Le vrai mal qui ronge la langue arabe est celle française », ajoute-t-il. « Ils utilisent nos différends pour favoriser la langue et la culture françaises ainsi que les intérêts français. Ce ne sont rien d’autre que des lobbys qui travaillent au profit d’un pays étranger ». C’est de cette manière que le numéro 1 de la branche « frèriste » en Algérie catégorise ses opposants. Il les a tous mis dans la case de « l’attitude servile à l’égard de la France ».

La polémique enfle sur les réseaux sociaux

La polémique suscitée à grande échelle sur les réseaux sociaux à pris des dimensions considérables. Les nombreux internautes indignés ont refusé de lâcher l’affaire . Certains d’eux ont osé fouiller dans la vie « familiale » du leader islamiste.

Mais en récupérant des données déjà rendues publiques. Une publication de ce type propose des informations et des photos sur deux enfants de Makri. Il s’agit, selon le post Facebook, d’une fille et d’un garçon suivant leur scolarité en occident. On parle par exemple d’une université canadienne qui enseigne en français. « Faites ce que je dis et ne faites pas ce que je fais », ironise l’auteur de la publication.

« Mes filles n’ont jamais foulé ni le sol français ni celui canadien », clame Makri

Un post Facebook a été publié ce samedi 23 mai par le président du MSP/Hamas. « Je pris mes concitoyens épris de jalousie pour la langue arabe (…) de m’excuser à m’adresser à la racaille qui nous agresse dans la langue qu’ils adorent »; entame-t-il en arabe. Par la suite, il recourt au français pour fustiger ses adversaires. Ils vise particulièrement ceux à l’origine de la publication au sujet de ses enfants ci-dessus mentionnée. Makri les a traité de tous les noms dans son texte intitulé « Quand les esclaves perdent l’équilibre ».

« Serviteurs du bas étage », « déficients mentaux », « incultes » et « dépravés ». Ce sont autant de mots utilisés par un Makri remonté à l’extrême. « Ils prétendent que j’ai une fille qui étudie au Canada dans une école prestigieuse francophone ! », s’étonne-t-il. « Mes huit enfants ont tous étudié dans les écoles et les universités Algériennes comme le commun des Algériens. »

« J’ai deux filles, l’une est médecin de la Faculté d’Alger, l’autre est enseignante de langue Arabe diplômée de la Faculté de littérature arabe de Bouzareah. Toutes les deux n’ont jamais mis les pieds ni en France ni au Canada », assure l’homme politique. « RIEN À VOIR avec la fille que vous présentez en photo espèce de crétins ». Vers la fin : « Alhamdoulilah, vous nous avez servi par votre imbécillité ».

Pour rappel, c’est dans le cadre de la révision Constitutionnelle qu’a émergée la proposition du MSP. Le Mouvement de la société pour la paix compte rayer le français du registre linguistique algérien. La langue française n’est pas du tout perçue comme un héritage de plus. Le mouvement islamiste voit en elle une menace pour l’arabe. Il y a compétition si l’on croit le parti islamiste. D’après ce dernier c’est soit l’une soit l’autre. « Aucune chance que les deux cohabitent ».

أستسمح قومنا من الغيورين على اللغة العربية، المرابطين للدفاع عن الهوية أن أخاطب حثالةً من المعتدين علينا من المستلبين…

Publiée par ‎عبد الرزاق مقري Abderrazak Makri‎ sur Vendredi 22 mai 2020

Port du masque obligatoire en Algérie : Amende et prison pour les contrevenants

Article précédent

France : « Pas de prière de l’Aïd dans la mosquée », malgré la réouverture

Article suivant

Lire aussi

avatar
8 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
2 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
8 Auteurs du commentaire
mokartzboulkadA. MezaacheMellah hocine Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
chris
Invité
chris

il se peut qu il un passeport etranger

Dr. Makri reçoit l’ambassadeur français à Alger
Publié le 21/09/2015 par hms algeria dans Président du MSP //

Dans le cadre des relations diplomatiques du Mouvement de la Société pour la Paix (MSP), le président du parti, Dr. Abderrazak Makri, a reçu dimanche soir (le 20 septembre 2015) l’ambassadeur français, M. Bernard Émié, à la demande de ce dernier. La rencontre a porté sur les diverses questions d’intérêt pour les relations algéro-françaises ainsi que les position du parti dans les questions régionales et internationales.

Izou
Invité

Yadhar lii zouatiha chouïa yaa sii makri ! Sachez Monsieur que l’excès de zèle religieux pour un semblant de patriotisme ne peut mener qu’à l’échec ! Pendant qu’on y est, pourquoi ne pas incriminer aussi l’ex-Turquie ottomane qui a remis l’Algerie pieds et poings liés à la France ? Pourquoi ne pas incriminer la Turquie d’attaturk qui a été le premier pays à dénier l’indépendance à l’Algerie ? N’est-ce pas le bey de Constantine qui a dit, préférer s’allier avec la france qu’avec L’ÉMIR ABDELKADER ? S’il y a lieu de condamner il faut d’abord apprendre à traiter d’égal à… Lire la suite »

Kaci mohammed
Invité
Kaci mohammed

Propos indignes de qqu un qui pretend avoir un destin nationnal. Qqu un dont l ambition est de devenir president mais qui affiche d ors et deja son mepris pour une partie de la population.Et puis cette hypocrisie a vouloir faire croire que le francais est la source des problemes du pays.A defaut de faire de veritables propositions de sortie de crise en est il seulement capable .Si la solution pour le pays passait parla langue arabe on l aurait su depuis des decennies monsieur Mokri et vous ne l ignorez pas vous meme.alors treve d hypocrisie.c est le systeme… Lire la suite »

Mellah hocine
Invité
Mellah hocine

Heureusement qu’il y a partout dans le monde des Algériens et tout ce qui est Algérien ne leur échappe pas. S’ils parlent des enfants de Mari en On trio, c’est que c’est juste . Alors Mr Makri inutile de faire dans la dérobade comme ce fut pour Ould Abbés ou S’aidant qui ne faisait que répondre aux témoignages de ces Algériens qui denoncaient les richesses à l’étranger de leurs enfants. Partout , à travers le monde , les fils de l’Algérie paysanne n’hésitent pas à rapporter les pratiques maffieuses des enfants de la nomenclatura. Alors Mr Makri , inutile de… Lire la suite »

A. Mezaache
Invité
A. Mezaache

Le commentaire de Izou, auquel je m’y adhère profondément, est un commentaire digne d’un algérien instruit et intelligent. Il y a dans son raisonnement quelque chose qui nous oblige à se pencher sérieusement sur le cas de Monsieur Makri pour dire que ce dernier n’a rien compris. Je lui conseille de quitter la politique pour éviter de vexer les gens avec des propos indignes d’un chef de parti, et en particulier d’un médecin.

kad
Invité
kad

Ce Makri est assurément un homme dangereux. Lui et son parti veulent diviser le peuple algérien dans un but propre aux islamistes invétéré. Pourtant le français n’est qu’une prise de guerre, une langue du savoir comme beaucoup de langues. Je ne sais pas si vous avez délibérément fait le choix du moment, car nous venons à peine de célébrer la journée commémorative de l’étudiant algérien, ces milliers de jeunes algériens authentiques qui avaient abandonné, probablement une vie intellectuelle pleine de promesses, en quittant les bancs des lycées et d’universités au profit du maquis pour libérer leur pays du joug colonialiste.… Lire la suite »

zboul
Invité
zboul

mr makri l’homme sage est celui qui connait ses limites.On ne s’aventure pas avec des propos pareils.

mokart
Invité
mokart

ya si makri bannir le francais pour l arabe ok mais il faut aussi vous habiller comme les arabes regardez les saoudiens les kowetiens les quatari etc..etc.
..alors vous allez d abord enlever votre cravate la chemise et aussi plus de costume donnez lexemple et habillez vous avec la jelaba le burnous et le cheche sur la.tete