AlgérieNation

Algérie : Le MSP veut instaurer la Charia et « criminaliser » le français

7
MSP algérie
S'abonner :

Algérie – Le Mouvement de la société pour la paix (MSP ou Hims) n’est pas allé par quatre chemins. La langue de Voltaire « révulse » apparemment la formation dirigée par Abderrazak Makri. Cela à tel point qu’il veut carrément faire de son usage institutionnel « un crime » que la loi devrait punir.

Dans le cadre de la révision de la Constitution, le MSP a proposé  ce mardi 19 mai de « criminaliser » l’emploi du français au niveau des institutions. Les documents officiels sont notamment concernés par la « criminalisation » proposée. La rédaction de ces derniers en langue française devrait en effet cesser définitivement. C’est du moins ce que désire le parti politique d’obédience islamiste.

Le communiqué du Mouvement légué par le défunt Mahfoud Nahnah a poursuit son exposé linguistique. La nouvelle loi fondamentale devrait d’après lui se concentrer sur la langue arabe au lieu du français. Il propose ainsi sa généralisation compte tenu de son rang de langue nationale et officielle. Cela devrait se faire au sein des institutions et sur les documents officiels.

La langue qualifiée de « butin de guerre » par Kateb Yacine est donc objet de « répugnance » pour le Hims. Son président l’associe au courant laïc qu’il n’hésite pas à « fustiger » à chaque occasion. Tout comme la dernière fois en début de mars de l’année en cours. Selon lui, les tenants de la laïcité en Algérie sont des agents à la solde de la France. Ils travaillent même pour « les cercles obscurs » de la franc-maçonnerie.

Tamazight, la Charia et le 1er Novembre : Le point de vue du MSP

En février déjà, Makri a abordé la question sous le même « angle de tir ». Les éléments se revendiquant du « progressisme » et de « l’idéologie laïque » ont infiltré les sphères du pouvoir. C’est là le discours tenu par le numéro 1 du Mouvement de la société pour la paix. L’Etat Algérien subit leur « l’assaut » depuis plusieurs années, peut-on saisir de ses propos.

Aucun commentaire par contre sur le statut à accorder à Tamazight. Le MSP se contente de proposer une inscription sur la Constitution dressant le lien entre elle et l’arabe. « Deux sœurs qui ont un prolongement historique commun »; suggère-t-il comme mention sur la loi fondamentale. Au sujet de « l’insertion de Tamazight comme disposition » impossible à réviser, le parti ne se prononce pas. 

Le MSP propose également la consécration de la Charia comme principale source législative. Elle devrait, suggère le parti, constituer le fondement de la législation dans notre pays. La référence à la Proclamation de Novembre 54 devrait en outre être élevée aux articles exemptés de révision. Enfin, il est attendu que les suggestions du Hims participent vivement aux débats sur la révision de la Constitution. 

Visa/Voyages : La France et l’Europe fermées aux Algériens cet été

Article précédent

Importation de voitures neuves en Algérie : L’avis des concessionnaires

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
Anciens
Récents Les + votés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Mellah hocine

Makri appartient encore à ces hommes rétrogrades malgré son apparence moderne . Criminaliser, en premier lieu , le colonialisme Français , arracher la reconnaissance de la guerre de libération auprès des Français , se détacher de ce lien ombilicale qu’est cette administration héritée du colonialisme , refonder l’État Algérien avec sà propre identité, refonder ces lois scélérates héritées de la France coloniale , avant de penser à criminaliser une langue qui n’est qu’un outil de communication venu enrichir notre mode de communication. Combien de secteurs seront mis à l’arrêt si ce projet de makri venait …. Combien de personnes seront… Lire la suite »

chris

Il veut criminaliser la langue française. ,a-t-il pense aux résidents de l’autre côté de la Méditerranée, cela fait monter l’extrême droite,

il veut sa part du gâteau au sein du gouvernement (personne n adhère ou accepte ses conneries)

mohamed hamida

une langue est un moyen de communication et une ouverture sur le monde.nous souhaitons etre des polyglotes.mais le francais est devenu une fixation pour certains.nous algeriens avons des tares linguistiques.nous maitrisions le francais mieux que quiconque dans le monde…arriva l arabisation a la va vite et anarchique.je ne suis pas contre la langue arabe.je suis contre la maniere dont cela a ete entrepris.resultat…nous etions le premier pays francophone au monde et nous perdons du terrain actuellement et nos decideurs ne veulent pas le reconnaitre aussi nous sommes le seul pays arabe qui revendique continuellement son arabite …mais nous maitrisons tres… Lire la suite »

chris

Il fait tout avec le Erdogan pour s’installer à la tête du pays. OUI, le peuple Algérien est vaccine contre les faux islamistes .nous allons pas tomber dans le piège .Nous avons pas oublié les décennies noires. Mon pays résiste a des assauts des frères musulmans. Abderrazak MAKRI, rêve d’être l’Erdogan de l’Algérie.

Omar Kanou

Les Kateb Maameri Dib Mimouni etc doivent se retourner dans leur tombe les Abbas Madani et autres terroristes doivent applaudir
M Makri devrait se rappeler que les peres de la revolution Ben Mhidi Boudiaf Krim Abane etc … etaient francophonies Donc le patriotisme peut se conjuguer avec une langue etrangere .car le savoir n’a pas de tabou ni de frontiere . Makri devrait plutot s’inspirer des Ibn Rochd Ibn Sina qui maitrisaient egalement le latin le grec le perssan

Masico

Bonjour, la langue française a la même histoire que la langue arabe, celle d’un occupant ! Alors cher MSP, soit tu ne sais pas ce que tu dis soit tu es un agent en devenir….

mokart

ya si makri j ai l impression que c est vous qui avez perdu l equilibre mais mental un virus vous a intoxique votre traitement c est de lire a raison de 4 fois par jour les poemes de baudelaire je vous conseille les fleurs du mal et le soir tout en ecoutant une sonate de chopin toutes sont efficaces dormez avec des poemes du marquis de sade le matin avant le petit dejeuner unefable de la fontaine je vous conseil vivement « la grenouille qui voulait devenir aussi grosse qu un boeuf »l ancien ministre des affaires religieuses qui traitait la… Lire la suite »