14.9 C
Alger
14.9 C
Alger
dimanche, 21 avril 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieCoronavirus en Algérie : La situation est « stable et maîtrisée »,...

Coronavirus en Algérie : La situation est « stable et maîtrisée », selon le ministre de la Santé

Publié le

- Publicité -

Algérie – Concernant la situation épidémiologique du Coronavirus en Algérie, le ministre de la Santé a affirmé que des indicateurs positifs ont été relevés confirmant la stabilité et le contrôle de la situation; et ce, grâce aux efforts collectifs.

En effet, le ministre de le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Abderrahmane Benbouzid; a indiqué ce 17 avril que l’épidémie du Coronavirus, propagée vigoureusement dans le pays depuis mars dernier, est actuellement « stable et sous contrôle »; saluant au passage les efforts de tous; à l’instar de la contribution des autorités publiques, des professionnels de la santé ainsi que la société civile; ayant respectée les mesures de prévention imposées par le gouvernement.

Le ministre de la Santé a tenu a souligné que « l’importation des moyens de protections nécessaires, notamment les kits de dépistage et les masques chirurgicaux »; garantit le stock de l’Algérie en matériel de protection rappelant dans ce sens « l’attachement » de l’État; à veiller à la santé des citoyens en mobilisant toutes les ressources matérielles et humaines afin de contrer cette contagion mortelle.

- Publicité -

Soulignons que le premier responsable de la Santé en Algérie a annoncé la réception de la troisième cargaison d’équipements médicaux; commandée dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19. Ainsi, cette livraison, en provenance de Chine, a été reçue tôt ce vendredi 17 avril à l’aéroport international d’Alger; rapporté par l’APS, précisant que d’autres cargaisons sont prévues dans les jours à venir.

Pour rappel, le bilan du Coronavirus en Algérie s’élève en date du 17 avril à 2418 cas confirmés dont 364 décès; soit 150 nouvelles contaminations et 16 nouveaux morts. Le nombre des patients rétablis est porté quant à lui à 846 cas.

Covid-19 : Benbouzid s’explique sur les chiffres

Lors d’un entretien accordé au quotidien national Liberté; le ministre  de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a fait le point à propos des paramètres de calcul du bilan du Coronavirus relevant du nombre de cas de contaminations confirmés ainsi que la question du taux de létalité; significativement haut par rapport au reste des pays du monde touchés par la pandémie.

- Publicité -

Déjà sept semaines depuis le déclenchement de l’épidémie du nouveau Coronavirus en Algérie. Ce qu’il faut savoir, a dénoté l’intervenant; est que les chiffres communiqués tous les jours par le comité national du suivi de l’évolution de l’épidémie ne représentent que la partie apparente de l’iceberg, car a-t-il confié; en Algérie et partout ailleurs, il est impossible de procéder à un dépistage massif de la population. « Il y a un grand manque de test de dépistage, autrement dit, on ne teste que ceux qui présentent des signes de Covid-19 »; a reconnu Benbouzid.

Quant au nombre  de décès, le ministre a affirmé qu’il « est exact »; il n’est pas possible de le cacher, selon lui, puisque celui-ci est également donné par les services de l’APC; où il est obligatoire de déclarer les morts afin d’obtenir un permis d’inhumer. 

Pour ce qui du taux de létalité relativement élevé, Abderrahmane Benbouzid; a signalé qu’au début de la pandémie certains décès ont été déclarer des décès en lien avec le Covid-19 dans les hôpitaux; sans que ces cas ne soient transités par les services de réanimation; testés post-mortem et déclarés positif au Coronavirus.

Vers un prolongement du confinement durant le Ramadan ?

Concernant l’assouplissement des mesures de confinement à l’approche du Ramadan 2020; le ministre de la Santé reste sceptique estimant qu’un simple relâchement ou une baisse de vigilance risque de coûter cher; notamment avec les veillées du soir durant ce mois sacré du Ramadan.

Selon lui, il est préférable, de maintenir le confinement; citant la prolongation du confinement jusqu’au 21 mai prochain dans certains pays. Tout en se basant sur les constats, la décision revient au président de la République; a-t-il conclu.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -