Coronavirus en Algérie : les joueurs de la JSK confinés pour cette raison

Foot – La délégation de la JSK est placée en quarantaine, depuis l’arrivée de l’équipe en Algérie, pour des raisons liées au coronavirus. Retrouvez toute l’information, ce mardi 30 novembre 2021. 

Après une mauvaise opération des Canaris engagés en Coupe de la Confédération africaine, lors du dernier déplacement à Eswatini, l’équipe est revenue au bercail. La JSK a annoncé, lundi, la mise à l’isolement sanitaire de toute la délégation, dès son arrivée en Algérie pour des raisons relatives au coronavirus. En effet, la page officielle des Lions du Djurdjura sur Facebook a publié une déclaration à cet égard. 

Selon le communiqué de la JS Kabylie, la quarantaine a commencé après le retour de l’équipe d’Eswatani (ex-Swaziland). Les coéquipiers du capitaine Rédha Bensayeh sont mis en quarantaine dans un hôtel à Alger. Cela pour une durée non déterminée pour le moment. La décision a été prise à titre préventif contre le nouveau variant Omicron de la Covid-19. Ce dernier a muté en Afrique du Sud et à Eswatani.

Pour rappel, la JSK s’est déplacée en Eswatini où elle a affronté le Royal Léopards. Et ce, dans le cadre du match aller du deuxième tour préliminaire de la coupe de la CAF. La rencontre s’est terminée sur un score de (1 à 0) en faveur des locaux. Un but inscrit par l’attaquant Moke Nkoane à la 23ᵉ minute. À noter que le match retour se jouera la semaine prochaine à Tizi Ouzou. La confrontation déterminera l’équipe qui rejoindra la phase des poules. 

L’institut Pasteur met en garde contre une potentielle propagation de l’Omicron en Algérie

En effet, le directeur général de l’Institut Pasteur, Fawzi Derrar, s’est prononcé sur le nouveau mutant du coronavirus. À ce propos, il a indiqué que le variant Omicron est très susceptible d’apparaître en Algérie dans les prochains jours. Le responsable a déclaré que les symptômes de cette souche sont très similaires à ceux des souches précédentes. L’Omicron se détecte aussi par test PCR dans un premier temps. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien Ennahar.

Fawzi Derrar a également souligné que les personnes non vaccinées contre la Covid-19 encourent beaucoup de risques quant au nouveau variant. Selon lui, cette catégorie ne peut pas résister à l’Omicron. Il a ajouté que la nouvelle souche avait acquis des mutations génétiques qui combinent les souches Alpha et Delta. Notant qu’Omicron collecte plus de 30 variantes génétiques. Donc, il est plus puissant que Delta, selon le même spécialiste. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes