Carte bleue européenne pour Algériens : voici comment l’obtenir

Algérie – Voici dans les lignes qui suivent comment obtenir la Carte bleue européenne adoptée par le Conseil de l’Union Européenne dans sa démarche d’attirer les travailleurs hautement qualifiés étrangers. 

Ainsi, le Conseil de l’Union européenne a adopté la directive Carte bleue pour attirer les travailleurs hautement qualifiés. Selon un communiqué du Conseil publié ce jeudi sur son compte Twitter. Une directive qui établit les conditions d’entrée et de séjour des ressortissants des pays tiers allant travailler et vivre dans l’UE. Voici comment obtenir la Carte bleue européenne pour les Algériens. 

En fait, pour faire venir les personnes talentueuses à travers son territoire et afin de bénéficier de leur expertise. Notamment, dans les secteurs confrontés à des pénuries de compétences. Le système d’admission à l’échelle de l’UE vise à attirer et à retenir les travailleurs hautement qualifiés. 

Selon le communiqué, cela s’est fait en ajustant les règles d’admission. Celles-ci se baseront sur des critères plus inclusifs. En leur permettant de se déplacer plus facilement et leur donnant la possibilité du regroupement familial. Ces mêmes règles disposent de conditions de concurrence équitables aux titulaires de permis nationaux. 

Quelles sont les conditions pour obtenir la Carte bleue ? 

Sans plus tarder, voici les modalités d’admission. En effet, les personnes candidates doivent en premier lieu être en possession un contrat de travail. Ensuite, on doit leur proposer un salaire annuel brut. Dans le cas des professions réglementées. Les intéressés devront remplir les conditions fixées pour leurs profession. 

Par ailleurs, pour ce qui est des professions non réglementées. L’intéressé devra dans ce cas posséder les qualifications professionnelles élevées pertinentes. Enfin, pour les travailleurs du secteur des technologies de l’information. Il en est de même. Ils doivent posséder des compétences professionnelles élevées. 

De plus, le communiqué a précisé que la validité du séjour dépendait de chaque Etat membre. Chacun d’eux décidait d’une période de validité standard de cette Carte bleue européenne. Néanmoins, on sait déjà que la période minimum est fixée à 24 mois.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes