12.9 C
Alger
12.9 C
Alger
samedi, 18 mai 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesVisa regroupement familial au Canada pour Algériens : Ce qui va changer

Visa regroupement familial au Canada pour Algériens : Ce qui va changer

Publié le

- Publicité -

Canada – Afin de remettre l’immigration économique sur les rails, le gouvernement canadien prévoit un plan qui ouvre la voie à une augmentation de traitement des demandes de visa au titre de la catégorie du regroupement familial, y compris pour Algériens. 

Face à une économie frappée de plein fouet par la récession qu’a engendrée la pandémie de Covid-19, le gouvernement canadien met en place une stratégie. Cette dernière repose sur la croissance démographique fondée sur l’immigration. Le Canada a annoncé son plan afin de traiter plus de demandes relatives au visa de « regroupement familial », notamment pour Algériens. 

Visa-Algérie rapporte l’information. Le média spécialisé en parle dans son édition du 08 mars 2021. Ainsi, le centre des demandes d’immigration situé dans la ville portuaire de Sydney, qui se trouve sur l’île du Cap-Breton en nouvelle Écosse au Canada, a ajouté plusieurs nouveaux bureaux. Cela dans le but d’accélérer et simplifier le regroupement familial. Ledit établissement devrait alors recruter environ 62 employés. Un plan qui s’inscrit dans une volonté de stimuler la reprise économique à l’aide de l’immigration. 

- Publicité -

« Ces ressources supplémentaires nous aideront à traiter plus de demandes. Elles nous permettront de raccourcir les délais de traitement qui ont été prolongés pendant la pandémie ». Il est question ici de ce dont a fait part Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), qui est le ministère canadien chargé de l’immigration, dans un communiqué. 

Lire aussi : Visa pour Algériens : Le Canada privilégie cette catégorie d’immigration

Dans le cadre de l’optimisation de la capacité du centre sydneysider, le gouvernement canadien mettra en œuvre l’accroissement des effectifs des bureaux. À noter que la disposition du centre de Sydney se limite actuellement à 30 % sous l’effet de la crise sanitaire. L’ouverture de cet espace supplémentaire permettra donc d’augmenter l’efficacité de l’établissement.

Mais elle vise aussi à autoriser les employés, qui travaillent à distance en ce moment, de retourner dans leurs bureaux. « Le bail d’un an pour l’espace supplémentaire offre à IRCC la flexibilité de réévaluer ses besoins dans les années à venir », souligne-t-on dans le même document.

- Publicité -

| Sujet connexe : VFS Global en Algérie : Ouverture des centres de dépôt de visa pour l’Italie

À cet effet, le ministre canadien de l’Immigration a manifesté son optimisme. Marco Mendicino s’est réjoui de l’agrandissement du Centre de traitement des demandes de visa à Sydney. Il aidera, affirme-t-il, le Canada à réunir les familles. Et il lui donnera la possibilité de traiter les demandes beaucoup plus rapidement. Il permettra aussi de créer de nouveaux emplois pour les Canadiens. C’est ce que met en avant le membre de l’Exécutif de Justin Trudeau. 

« Je suis fier du travail de notre bureau de Sydney. Il continuera de jouer un rôle essentiel dans nos efforts pour renforcer le Canada grâce à l’immigration ». Il s’agit ici de la déclaration qu’a faite Marco Mendicino récemment. Le responsable a conclu en rappelant que ce schéma proposé aidera son État à revenir à la norme d’un an pour les demandes de conjoint.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -