10.9 C
Alger
10.9 C
Alger
mardi, 23 avril 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieCanal de Suez : L’impact du blocage de Ever Given sur l’Algérie

Canal de Suez : L’impact du blocage de Ever Given sur l’Algérie

Publié le

- Publicité -

Algérie – L’économiste Fares Mesdour revient sur l’impact du gigantesque bouchon du canal de Suez causé par Ever Given, sur l’économie nationale et les prix des produits.

Intervenant sur la chaîne Beur TV, ce lundi 29 mars 2021, l’expert en économie, Fares Mesdour, se prononce au sujet du blocage du canal de Suez provoqué par le porte-conteneurs Ever Given, qui a duré près d’une semaine et son impact sur l’économie de l’Algérie et les prix des produits, notamment celui de la plus importante de ses ressources.

En effet, le spécialiste revient sur l’immense embouteillage qui a fait l’actualité mondiale depuis une semaine. Le porte-conteneurs Ever Given, long de 400 mètres, a bloqué le canal qui voit passer plus de 10 % du commerce maritime international. Comme de nombreux pays, l’Algérie fait partie des destinataires desservis par le canal.

- Publicité -

| Lire aussi : Algérie : Le prix du pétrole augmentera à un rythme lent en 2021, selon un expert

Il se trouve que cet incident a engendré des inconvénients, mais aussi des avantages sur la situation économique nationale. Il s’agit, selon le locuteur, des prix des hydrocarbures qui vont sûrement augmenter sur le marché international. Cela, suite à cette crise commerciale provoquée par le blocage de cette voie d’eau depuis mardi dernier.

Le blocage du canal de Suez et son impact sur le prix des hydrocarbures

Cependant, la hausse du prix du pétrole, dont va en tirer profit l’Algérie, sera temporaire, indique Mesdour. Elle ne va pas durer dans le temps. De ce fait, la relance économique ne doit surtout pas s’appuyer sur ces chiffres. Mais le gouvernement doit plutôt se servir de cette leçon, pour relancer la production nationale.

| Sujet connexe: Algérie : Quel impact aura la reprise des vols sur le prix du pétrole ?

L’expert propose notamment d’ouvrir des zones économiques, industrielles et commerciales libres en Algérie. Mais aussi, encourager la diplomatie économique. Ainsi, promouvoir les intérêts économiques du pays à l’étranger. Dans le but d’attirer les investisseurs à venir en Algérie. Conséquemment, le pays deviendra une zone d’échange qui va desservir l’Afrique et d’autres pays des quatre coins du monde.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -