Algérie : Le prix du pétrole augmentera à un rythme lent en 2021, selon un expert

Algérie – Alors que des experts tablent sur une hausse forte et durable des prix du pétrole dans les mois à venir en 2021, l’expert en Énergie Mahmah Bouziane estime qu’il est encore tôt pour se réjouir face à cette augmentation.

- Advertisement -

L’expert en Énergie et chercheur permanent au Centre de Développement des Énergies Renouvelables en Algérie (CDER), Mahmah Bouziane, s’est exprimé au sujet de la hausse du prix du baril du pétrole en 2021, qui a récemment franchi le seuil des 60 dollars. 

En effet, de passage mercredi dernier dans l’émission L’invité du matin sur la chaîne nationale 1, Mahmah Bouziane a expliqué que cette « hausse des prix du baril de pétrole en 2021 se poursuivra, mais à un rythme lent ». 

| Sur le même sujet : Pétrole : Baisse des exportations de l’Algérie ? Attar répond (vidéo)

À ce propos, l’expert a écarté l’hypothèse que les prix des hydrocarbures atteignent le seuil de 100 $ dans le court terme, étant donné les facteurs géopolitiques et commerciaux mondiaux qui affectent le marché du pétrole.

« Ce qui compte pour nous, c’est que le prix du baril a franchi le seuil psychologique des 60 dollars. Lorsque nous avons franchi ce seuil, une dynamique psychologique a été enclenchée au niveau des marchés, chez les investisseurs et chez les spéculateurs au niveau mondial. », a déclaré l’invité de la chaîne 1. « Je dirais que l’augmentation du prix du pétrole en 2021 sera graduelle et lente. », a-t-il ajouté.

« Les derniers rapports prospectifs prévoient que le prix du baril atteindra 80 ou 100 dollars. Toutefois, nous devons être prudents avec ces lectures », poursuit encore Bouziane. « La hausse des prix du pétrole continuera d’augmenter lentement, mais nous ne pouvons pas être sûrs qu’il se stabilise à des niveaux élevés. », signale le chercheur du CDER.

| Lire aussi : « En Algérie, le gaz est vendu 10 fois moins cher que dans d’autres pays », affirme Attar

Concernant les facteurs structurels les plus importants susceptibles d’affecter la stabilité future de la hausse du prix mondial du pétrole; Mahmah Bouziane a indiqué que le facteur principal est lié à la situation sanitaire du Coronavirus. Un contexte soutenu par la poursuite de la vaccination de masse mondiale avant le milieu de l’année 2021 dans la plupart des pays à travers le monde.

L’issue positive de la vaccination conduira, selon l’expert, à la levée des mesures de confinement et un retour normal du transport mondial, y compris le transport aérien et la reprise des vols. Ceci augmentera, par corollaire; le volume de la consommation et la demande mondiale en pétrole et en hydrocarbures, conclut-il

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes