AccueilGuide VoyagesBillets d’Air Algérie, programme des vols, frontières : 8 propositions de la...

Billets d’Air Algérie, programme des vols, frontières : 8 propositions de la diaspora

Algérie – Après l’approbation du Comité scientifique concernant l’ouverture des frontières nationales, plusieurs Algériens se sont réjouis de cette nouvelle, mais certains d’entre eux restent toutefois confus quant au programme de vols et les mesures qui doivent être respectées, voici les propositions de la diaspora. 

En effet, la diaspora qui représente la communauté algérienne résidant à l’étranger s’est manifestée récemment en donnant des propositions concernant le programme des vols et autres. Et pour cause, il y a quelques jours de cela, le président de la République a fait part de l’annonce que tout Algérien attendait depuis plus d’un an maintenant. Il s’agit alors de la nouvelle relative à la réouverture des frontières nationales.

Ce qui a, sans grand étonnement, réjoui de nombreux ressortissants et citoyens algériens. Il n’empêche que certains d’entre eux restent confus. C’est pourquoi, la diaspora algérienne s’est manifestée. Elle espère donc la clarification de certains points tels que le programme de vols, en plus d’autres questionnements. Cela par le biais d’un communiqué où il a été question d’un total de huit (08) points à mettre au clair.

Ainsi, et selon ledit document ; le groupe d’Algériens demande plus d’explications en ce qui concerne le terme « ouverture partielle » cité dans la déclaration gouvernementale. Est-ce que cela voulait dire, limiter le nombre de vols ? Interdire les voyages de et vers certains pays ? Ou carrément exclure certaines personnes de ce privilège ?

L’autre point qui a prêté à confusion est relatif, quant à lui, au programme de vols que prévoit d’effectuer Air Algérie. La diaspora désire avoir plus d’informations sur le nombre de navettes programmées quotidiennement. Cela en plus de la liste des pays qui sont concernés par cette décision gouvernementale. 

La durée de validité des tests PCR annoncée par le gouvernement est trop courte, selon la diaspora

Le troisième point concerne cette fois-ci, le test PCR et plus précisément sa durée de validité. Est-ce que le compte à rebours des 36h fixées par le gouvernement serait enclenché à partir de l’arrivée du voyageur ? Ou au contraire à partir du décollage ? Ce qui peut causer problème dans le dernier cas de figure, et tout particulièrement avec les vols à long trajet, comme c’est le cas pour le Canada ou encore Dubaï.  

C’est pour cette cause, que la diaspora a proposé, dans le communiqué susmentionné, de prolonger la durée des tests de dépistage à la Covid-19. De telle sorte que ledit examen dédié à détecter l’infection au coronavirus soit valable pendant 72h contre la courte durée de 36h prévue initialement par le gouvernement. C’est en tout cas ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk dans son édition de ce mardi 18 mai 2021. 

« Les prix des billets d’avion sont trop chers », clament les membres de la diaspora

Ainsi, et parmi les autres revendications du groupe d’Algériens qui résident à l’étranger ; il y a celle qui demande la régularisation des prix des billets d’avion Air Algérie. Ceux-ci sont actuellement très onéreux, voire inaccessibles pour certains. La diaspora appelle également à l’annulation d’une formalité que la plupart ont trouvé très contraignante pour la réservation de billets pendant l’opération de rapatriement mise en place par le gouvernement il y a quelques mois de cela.

Cette difficulté était donc de devoir présenter une autorisation exceptionnelle d’entrée ou de sortie de et vers l’Algérie afin de pouvoir voyager. L’avant-dernière demande consiste, pour sa part, à prévoir et à annoncer la date de l’ouverture des frontières maritimes. Cela afin de diminuer la charge qui serait probablement très intense sur Air Algérie après la reprise du trafic aérien.

Et pour conclure ; la diaspora algérienne a fait savoir, dans ledit document, qu’il serait préférable de prendre en considération les personnes vaccinées. Ces individus pourront donc avoir affaire à des mesures sanitaires moins strictes étant immunisées contre le coronavirus, propose toujours la diaspora. C’est aussi ce dont nous informe la même source.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes