7.9 C
Alger
7.9 C
Alger
jeudi, 22 février 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieDes batteries au lithium 100 % algériennes bientôt sur le marché

Des batteries au lithium 100 % algériennes bientôt sur le marché

Publié le

- Publicité -

Algérie – Dans cette nouvelle édition du mardi 14 février 2023, l’équipe de Dzair Daily rapporte pour vous tout ce que vous devez savoir sur le projet de fabrication de batteries au lithium 100 % algériennes qui sera bientôt lancé sur le marché.

En effet, le Centre de Recherche en Technologie des semi-conducteurs pour l’Energétique (CRTSE) s’est lancé dans la fabrication des batteries au lithium 100 % algériennes. Celles-ci seront bientôt disponibles sur le marché. Il s’agit en tout cas de ce que rapporte Echorouk Online dans un reportage publié sur sa page Facebook. 

Nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article pour en savoir plus à ce propos. Effectivement, le CRTSE travaille sur un nouveau projet spécialisé dans le secteur de l’énergétique. Celui-ci est considéré comme étant le premier de son genre en Algérie. On parle de la fabrication de batteries au lithium pour le stockage de l’énergie solaire dans le territoire national. 

- Publicité -

Selon les précisions du directeur du centre en question, Aissa Keffous, cette initiative est développée par des chercheurs algériens. Et ce, en collaboration avec la filiale de Sonelgaz, Shariket Kahraba Wa Taket Moutadjadida (SKTM). Soit, dans un processus d’accompagnement et de fabrication de ces batteries. Retrouvez plus de détails dans la deuxième partie de cet article. 

Énergie solaire en Algérie : des capacités prometteuses

En effet, après plusieurs années de recherche, de développement, d’expérience et du savoir-faire, les ingénieurs et les chercheurs du CRTSE sont bien qualifiés dans les secteurs énergétique et technologique. Selon la même source, ces experts sont capables de produire des panneaux solaires locaux dont le taux d’intégration dépasse les 70 %.

Notons que ce centre vise à inclure les institutions universitaires et les centres de recherche. Cela dans l’élaboration de stratégies liées au développement et la diversification de l’économie nationale. En plus de miser sur l’accompagnement des porteurs de projets en vue de les transformer plus tard en institutions émergentes.

- Publicité -

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -