11.9 C
Alger
11.9 C
Alger
vendredi, 12 avril 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieForbes : l'Algérienne Saïda Neghza dans le Top 50 des femmes les...

Forbes : l’Algérienne Saïda Neghza dans le Top 50 des femmes les plus influentes

Publié le

- Publicité -

Forbes – Dans son classement des femmes les plus influentes, le magazine a sélectionné 50 entrepreneuses africaines parmi lesquelles apparaît l’Algérienne Saïda Neghza. Voici les portraits de ces créatrices de richesse dans cette édition du mardi 14 février 2023.

Dans son édition du mois de février 2023, le magazine américain Forbes dans sa version africaine a dévoilé le Top 50 des femmes les plus influentes du continent, en mettant en lumière 4 entrepreneuses issues du Maghreb, dont l’Algérienne Saïda Neghza, qui contribue dans le dynamisme économique du pays.

Les noms de 50 femmes sont apparus dans ce classement. Chacune contribue dans la création de richesse et de postes d’emploi dans sa région. Il est question des femmes d’affaires les plus éminentes issues d’Afrique, de différents secteurs d’activité. Dans ce numéro, Forbes Afrique a dressé le portrait de 4 d’entre elles, toutes originaires du Maghreb.

- Publicité -

On retrouve en première position Salwa Akhannouch du Maroc. Il s’agit de la fondatrice du groupe Aksal, premier distributeur de produits haut de gamme au royaume chérifien. En deuxième lieu, on a cité Miriem Bensaleh-Chaqroun. Elle est aussi Marocaine. Une autre native du territoire marocain du nom de Touria El Glaoui figure également dans le classement pour sa contribution dans le domaine de l’Art et de la Culture.

Forbes : portrait de l’Algérienne Saïda Neghza

Dans ce même article de Forbes a été dressé le portrait de Saïda Neghza. Cette femme est à la tête d’un groupe algérien actif dans le BTP. Elle est aussi présidente depuis 2016 de la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA). « Une position qui fait d’elle une figure du patronat et de l’entrepreneuriat algérien », indique la présentation qui lui a été consacrée.

« La dirigeante ayant débuté son ascension dans les affaires durant les années 1990 avec une entreprise de torréfaction de café. Par la suite, dans le sillage du retour de la croissance économique et des programmes d’investissements publics massifs dans les infrastructures, elle décidera de se lancer dans la filière construction. Engagée, Saïda Neghza défend par ailleurs la place des femmes dans la société ainsi que le droit des enfants », a-t-on conclu.

- Publicité -

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -