AccueilÉconomieVotre ArgentAlgérie : les banques islamiques à court d’experts, selon un spécialiste

Algérie : les banques islamiques à court d’experts, selon un spécialiste

Algérie – Les banques islamiques souffrent d’un grand manque d’experts. Un spécialiste algérien s’est exprimé à cet égard et nous allons vous dévoiler ses propos dans cette nouvelle édition du mercredi 04 janvier 2023.

Les banques islamiques gagnent de plus en plus de terrain ces dernières années en Algérie, mais est-ce que le nombre d’experts dans ce domaine suit la cadence ? La réponse est « non », selon Djellal M’hamed, un spécialiste de l’École supérieure du commerce. Dans le détail, ce dernier déclare que ce secteur souffre du manque de formation du personnel.

Il précise, entre autres, que « face à l’essor de la finance islamique, les banques islamiques vont de plus en plus être confrontées à une déficience d’experts ». Ce qui « met les banques islamiques en face d’un marché de l’emploi déficient et défavorable ». Voilà une situation qui ne peut plus durer, selon le même intervenant.

Effectivement, ce dernier estime que le législateur algérien est, actuellement, contraint « d’élargir les missions de l’autorité nationale de la fatwa ». Et ce, dans le but d’établir un référentiel relatif à différentes normes. Parmi elles, la comptabilité, la gouvernance et l’audit. En plus d’assurer l’application de ces dernières. C’est ce que rapporte le média en ligne La Patrie News dans son récent numéro. 

Bâtir une finance islamique solide en Algérie : voici ce que propose Djellal M’hamed

Pour ce faire, l’universitaire de l’École supérieure du commerce propose une manière de procéder. C’est celle d’être conforme aux règles et aux normes fixées par les organes de contrôle et de régulation. Ce n’est pas tout ! Le même expert suggère de « standardiser les avis et les fatwas, définir les produits et les concepts utilisés par les banques islamiques ».

En plus de « standardiser les principes directeurs et les notes techniques ». C’est loin d’être fini ! Il faudra, pareillement, apporter certaines modifications relatives à la réglementation. Notamment des changements qui amèneront au développement de l’activité bancaire. C’est aussi ce dont a fait état la même source. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici