21.1 C
Alger
21.1 C
Alger
mardi, 25 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileAutomobile : Skoda s’intéresse à la construction des voitures en Algérie

Automobile : Skoda s’intéresse à la construction des voitures en Algérie

Publié le

- Publicité -

Algérie – Lors d’un entretien, le Président-Directeur Général de Skoda, Thomas Schäfer a confié que la marque tchèque de Volkswagen s’intéresse de plus en plus à la construction des voitures dans les pays émergents dont l’Algérie.

En effet, le P-DG du constructeur automobile Skoda, Thomas Schäfer a accordé une interview, ce lundi 22 mars 2021. Celui-ci a été sollicité par l’hebdomadaire spécialisé allemand Automobilwoche. En outre, il a été question lors de ladite entrevue d’aborder plusieurs futurs projets et ambitions de la marque de voiture. Il a notamment été cité, la volonté de vraiment se pencher sur la construction des voitures Skoda en Algérie.

C’est en tout cas ce que rapporte le site spécialisé Motors Actu. En fait, cette résolution vient dans l’optique de bâtir une vraie industrie automobile dans les pays émergents. Ça permettra alors de créer des postes d’emploi, en plus d’approvisionner le marché national avec des prix compétitifs. 

- Publicité -

Lire aussi : Automobile en Algérie : Vers la relance de la construction des voitures ?

C’est également ce dont nous informe le site susmentionné. En sus, Thomas Schäfer a fait part lors de ladite entrevue de la stratégie à long terme de Skoda. Celle-ci projettera de s’enraciner en Inde et dans plusieurs pays de l’Afrique du Nord. Cela, car selon le directeur en question « L’Afrique est un cas particulier ». 

Une exception qui est notamment due à l’incompatibilité des moteurs thermiques modernes avec le carburant des pays africains ; dont la qualité est plutôt inférieure. Et pour cause, une nouvelle norme d’émission européenne est sur le point de faire son apparition dans l’industrie automobile en Europe. Elle permettra de réduire les polluants de 60 à 90 %. 

Sujet connexe : Importation et construction automobiles en Algérie : L’UPIAM propose

Mais il se trouve que la mise en place de cette norme qui s’intitule « Euro 7 » impliquera de ne plus pouvoir exporter de véhicules conçues en Europe à destination des pays africains. Ce qui amène donc à la disparition du concept qui consiste à produire un seul type de voiture pour le vendre au monde entier, explique le même locuteur.

- Publicité -

Vous aimerez lire : Importation automobile en Algérie : Belhimer apporte de nouvelles précisions

C’est donc principalement pour la divergence et la différence des normes écologiques que peuvent avoir les deux continents que Skoda ambitionne de fonder son industrie automobile en Afrique et notamment en Algérie et en Égypte.

« Dans ces pays, une industrie automobile peut être créée et absorber de la main-découvre locale ». Cela « afin d’approvisionner le marché régional, donc, loin des solutions d’importations des véhicules d’occasions », affirme le P-DG susmentionné. C’est ce qu’informe encore le site spécialisé. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -