30.9 C
Alger
30.9 C
Alger
vendredi, 12 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileImportation et construction automobiles en Algérie : L’UPIAM propose

Importation et construction automobiles en Algérie : L’UPIAM propose

Publié le

- Publicité -

Algérie – L’Union professionnelle de l’industrie automobile et mécanique (UPIAM) a soulevé, hier 14 mars 2021, un certain nombre de points dont l’importation d’automobiles neuves et le projet de construction d’usines de montage.  

Dans le cadre de ses missions, le Conseil national économique, social et environnemental (CNES) a procédé, hier lundi, à une consultation. Cette dernière a été organisée au siège de la wilaya de Blida, pour traiter des sujets qui suscitent beaucoup d’engouement à l’échelle nationale. Il s’agit plus précisément de l’importation et la construction automobiles en Algérie. Le quotidien arabophone El Hiwar DZ rapporte l’information.   

À cette occasion, l’UPIAM a publié un communiqué faisant part de son appréciation et de son analyse de ce qui a été évoqué lors de cette réunion. Dans le document, on a tout d’abord souligné l’importance de fabriquer localement les pièces, équipements et composants automobiles. 

- Publicité -

Dans la même note, l’UPIAM plaide en faveur d’une restructuration et d’un développement progressif de l’industrie algérienne. « Ce n’est pas le taux d’intégration en cinq (05) ans qui importe, mais plutôt de définir les objectifs et performances industriels », peut-on en effet lire dans le communiqué. 

Lire aussi : Importation et construction de voitures en Algérie : Ce que propose Agli

Pour stimuler l’innovation dans le secteur industriel, l’UPIAM propose des solutions qui permettront en parallèle de remettre l’économie nationale sur les rails. De multiples stratégies qui mettront en place une véritable industrie automobile. L’Union propose à cet effet d’étudier les besoins et les attentes des citoyens algériens. En plus du parc national automobile.

« Il ne s’agit pas là d’identifier les marques de véhicules que les concessionnaires importeront. Il est décisif de bien choisir et de déterminer la taille idéale des voitures ». C’est en outre ce dont a fait part l’UPIAM.

- Publicité -

| Sujet connexe : Importation de voitures en Algérie : Ce qu’a dit Saïda Neghza (vidéo)

En sus, l’union voit d’un bon œil la fixation du nombre d’engins automobiles qui seront fabriqués sur le territoire algérien. Cette modélisation, indique-t-on, a pour objectif de déclencher un réel écosystème entrepreneurial. 

En définitive, l’UPIAM suggère d’apporter une écoute et un soutien aux différents entrepreneurs et aux regroupements œuvrant dans l’industrie automobile. Cela afin de donner une impulsion innovatrice dans un secteur économique à caractère social et solidaire. C’est ainsi qu’a conclu son communiqué, l’Union professionnelle de l’industrie automobile et mécanique (UPIAM).

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -