Après l’Algérie, le Maroc ouvre ses frontières à cette date

Maroc – Après la récente mesure de la reprise des vols en Algérie, les frontières aériennes et maritimes du Maroc vont rouvrir, à partir du 15 juin 2021. Cela après une fermeture hermétique de quatorze (14) mois en raison de la pandémie de la Covid-19.

Suivant les pas de son pays voisin l’Algérie, le Maroc a annoncé, enfin, le déverrouillage de ses frontières. Cela après plus d’un an de fermeture à cause de la pandémie mondiale du coronavirus. L’ouverture des frontières aura lieu, en effet, dans une semaine. Les autorités marocaines ont donc décidé de desserrer la vis des restrictions du voyage à compter de la mi-juin prochaine.

À la lumière de l’évolution positive de la situation épidémiologique, les autorités marocaines ont approuvé l’ouverture des frontières. Suivant ainsi, les orientations du Comité scientifique. C’est ce qui ressort d’un communiqué du ministère des Affaires étrangères marocain, rendu public hier, et que nous reprenons ce 7 juin 2021. Cette décision tant attendue réjouira certainement le cœur de la diaspora marocaine à l’étranger.

Selon la même source, les restrictions du voyage au Maroc, liées à la pandémie de la Covid-19, seront progressivement levées. Cela avec deux (2) listes distinctes. Les règles d’accès au territoire marocain divergent de la liste A à la liste B. La première liste contient les pays ayant des indicateurs positifs. On évoque notamment les pays de l’Union européenne (UE).

Ouverture des frontières du Maroc : les conditions d’accès 

L’Algérie, quant à elle, figure parmi les pays de la liste B. Cette catégorie comporte également 73 autres pays. Toutefois, les listes s’actualiseront régulièrement, selon les circonstances. Il s’agit, là encore, de ce que précise le même communiqué. Il convient de signaler que les États de la liste A doivent présenter un certificat de vaccination ainsi qu’un test PCR de moins de 48 heures. 

Cependant, la seconde catégorie est soumise à des conditions supplémentaires. On cite notamment la présentation d’une autorisation exceptionnelle et le résultat négatif d’un test PCR de moins de deux (2) jours. À leur arrivée, les passagers en provenance de la liste B seront soumis à un confinement de dix (10) jours. Il est toujours question de ce que souligne la même source.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

error: Contenu protégé