13.9 C
Alger
13.9 C
Alger
vendredi, 23 février 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAnem dz : le plan ambitieux des autorités en Algérie au profit...

Anem dz : le plan ambitieux des autorités en Algérie au profit des inscrits à l’allocation chômage

Publié le

- Publicité -

Algérie – L’Agence nationale de l’emploi (ANEM) a adopté de nouvelles mesures destinées à mieux accompagner les bénéficiaires de l’allocation chômage. Plus de détails à ce sujet vous seront dévoilés dans les lignes de cette édition du dimanche 5 mars 2023 ! 

L’Algérie a instauré l’année dernière une allocation chômage aux primo-demandeurs d’emplois inscrits sur la liste de l’ANEM. La décision de mettre en place cette aide financière au profit des jeunes a été prise par le président de la république, Abdelmadjid Tebboune. Rapidement, la mesure a porté ses fruits. 

En effet, près de 1.9 million de jeunes chômeurs ont déjà bénéficié de cette allocation. C’est le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Youcef Cherfa, qui a communiqué le chiffre en question. 

- Publicité -

Et cela lors d’une séance publique de l’Assemblée populaire nationale (APN) qui avait eu lieu en novembre dernier. Alors que le nombre des inscrits sur la liste de l’ANEM a bondi, les autorités ont adopté un nouveau plan durant le 1er trimestre 2023. Il s’agit de former les chômeurs pour les intégrer au monde du travail.

La semaine dernière, le processus de formation qualifiée a d’ailleurs été lancé lors de la session de février. Dans ce cadre, plus de 82.000 primo-demandeurs d’emploi vont bénéficier de formations professionnelles. 

Formation des chômeurs : élargissement des spécialités 

Selon le quotidien arabophone Echaab, le ministère a élargi les offres de formations au profit des inscrits sur la liste de l’ANEM. Ces derniers pourront désormais postuler pour 112 spécialités dans diverses filières professionnelles. Dans les colonnes du susdit média algérien, Koudil Seddik, Directeur de l’organisation et de la formation promotionnelle et de son suivi, a annoncé également l’ouverture de nouvelles spécialisations. 

- Publicité -

Il a souligné, à cet égard, le lancement d’une formation sur le dessalement de l’eau de mer. En plus d’une autre liée à l’aquaculture intégrée à l’agriculture. Le responsable a fait savoir que cela vise à concrétiser les recommandations du chef de l’État. Cela dans la lignée de l’ouverture de plusieurs usines de dessalement de l’eau de mer. Et ce, afin de contenter les effets de la sécheresse, a-t-il confié. 

Le même porte-parole a indiqué que plus de 82.000 stagiaires ont rejoint les centres de formation professionnelle répartis dans tout le pays. Selon ses dires, les stagiaires ne seront pas privés de leur allocation chômage pendant la période de formation. À ce propos, Koudil a révélé qu’il s’agit de formations qualifiantes. Leur durée varie entre 3 et 6 mois. 

Pour mémoire, le ministère a procédé cette année à une augmentation du montant de l’allocation chômage. Celle-ci passe donc de 13.000 à 15.000 dinars algériens. Elle a été versée dans sa nouvelle valeur à partir de janvier dernier.  

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -