Allocation chômage : des sites frauduleux arnaques les Algériens

Algérie – L’ANEM met en garde contre des sites qui usurpent les identités des Algériens qui souhaitent s’inscrire à l’allocation chômage. Retrouvez toute l’information dans ce numéro, du jeudi 13 janvier 2022.

L’Algérie s’apprête à mettre en place une allocation chômage en forme de présalaire pour les Algériens demandeurs d’emplois. Une subvention gouvernementale qui devrait entrer en vigueur dans les prochains mois. D’autant plus que le Président de la République a ordonné d’accélérer sa mise en œuvre. De ce fait, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur les modalités d’inscription. Et d’autres qui sont tentés par des solutions alternatives. 

Parmi elles, le recours aux sites Internet non gouvernementaux. Mais faites attention avant de vous lancer, alerte l’Agence nationale de l’emploi (ANEM). À ce propos, l’établissement public a publié un communiqué. Dans celui-ci l’agence a appelé les citoyens à la plus grande vigilance face aux fausses publicités sur l’allocation chômage. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk

Selon l’ANEM, plusieurs sites Internet frauduleux procèdent à la promotion de l’allocation chômage via les différentes plateformes sur les réseaux sociaux. Le but est de pirater les informations personnelles pour ensuite les utiliser dans des opérations suspectes. Par ailleurs, l’agence a précisé qu’elle publiera toutes les nouvelles informations concernant les modalités d’inscription. Cela via le site officiel de l’ANEM. 

Allocation Chômage : des faux liens circulent sur Internet 

Dans une autre publication sur sa page officielle sur Facebook, l’ANEM a aussi mis en garde contre une autre forme d’arnaque. Il s’agit des faux comptes qui invitent les jeunes à s’inscrire à l’allocation chômage en plaçant des liens anonymes et trompeurs. L’agence a précisé qu’elle a mis tous les détails concernant les inscriptions sur son seul et unique compte sur Facebook. Elle a donc appelé les intéressés à se renseigner seulement via ce canal d’information. 

Par conséquent, l’Agence nationale de l’emploi a invité les citoyens à éviter de cliquer sur ces liens anonymes. Ces dernières représentent un risque pour leurs renseignements personnels. En outre, l’ANEM a appelé toute personne qui complète les conditions à s’inscrire pour bénéficier de l’allocation chômage. Une aide financière qui devrait sans doute aider les jeunes sans emplois en attendant de trouver un travail.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes