AccueilSociété et CultureFaits DiversDes Algériens et Marocains arrêtés au cours du démantèlement d'un réseau d'immigration...

Des Algériens et Marocains arrêtés au cours du démantèlement d’un réseau d’immigration illicite

Algérie – Un réseau d’immigration clandestine, constitué d’Algériens et de Marocains, vient d’être démantelé. Nous vous relayons toutes les informations concernant le sujet dans la suite de ce passage du 9 février 2022.

En effet, pour des raisons multiples, nombreux sont ceux qui choisissent la voie clandestine pour atteindre le territoire des pays étrangers. Notamment, en provenance de l’Algérie où un réseau d’immigration illégale, composé d’Algériens et de Marocains, a été démantelé par les forces de l’ordre.

Au fait, il s’agit d’une organisation de passeurs de migrants clandestins. Après plusieurs enquêtes, la police de la wilaya de Sidi Bel Abbès est arrivée à identifier les accusés. Parmi eux, huit (8) personnes dont trois (3) sont de nationalité algérienne et trois (3) de nationalité marocaine et deux (2) autres individus non repérés encore. Apprend-on par le biais du quotidien francophone Le Soir d’Algérie

Dans les détails, la sûreté a pu mettre la main sur un individu établi à Sidi-Bel-Abbès. Ce dernier était suspecté d’héberger, chez sa sœur, les Marocains qui pénétraient au pays de façon clandestine. Cela avant de les conduire vers Oran pour prendre le large vers d’autres pays étrangers. 

Algérie : plus de détails sur ce réseau de trafiquants

En outre, dans le cadre des investigations et à l’aide d’équipements très sophistiqués, la police a réussi à discerner la tête de ce réseau international d’immigration illégale. Au moment où elle a pu mettre la main sur le sponsor de cette organisation à l’Est du pays. Plus précisément à Sétif. Ainsi, l’accusé sera reconduit à Sidi Bel Abbès.  

Selon la même source, la police reconnaitra quinze (15) autres personnes. Parmi eux, six (6) Algériens et Marocains. Ces derniers sont en fuite. D’après les autorités concernées, les immigrants marocains déversent des sommes colossales pour atteindre les frontières d’autres pays. Au total, ils payent 118 millions de centimes. Soit 18 millions pour rentrer en Algérie et 100 millions pour arriver à leurs destinations souhaitées. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes