16.9 C
Alger
16.9 C
Alger
vendredi, 19 avril 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureSociétéUn Algérien commet un matricide en pleine rue et secoue la wilaya...

Un Algérien commet un matricide en pleine rue et secoue la wilaya de Skikda

Publié le

- Publicité -

Société – Dans un quartier de la wilaya de Skikda, un jeune algérien a commis un matricide. Nous vous en disons davantage dans les lignes qui suivent. Apprenez tout ce samedi 27 août 2022.

Un jeune algérien commet un matricide à Skikda ! En effet, cette wilaya algérienne située au nord-est de l’Algérie a été témointe, ce vendredi 26 août 2022, d’une scène tragique et inhabituelle. Assassiner sa propre maman reste, effectivement, un fait criminel rare. Alors, voulez-vous en savoir plus quant à cet événement effroyable ? Si oui, n’hésitez pas à lire l’intégralité de ce numéro.

Dzair Daily vous dévoile alors tous les détails, juste ci-après. Ce vendredi soir, un jeune homme âgé de trente-deux (32) ans a commis l’irréparable. Il a violemment attaqué sa génitrice. Cette dernière n’a ainsi pas pu échapper aux mains de son meurtrier, qui n’est autre que son fils.

- Publicité -

Elle a rendu son dernier souffle en plein milieu de la rue, au niveau de la commune d’El Harrouche. Il s’agit d’une dame âgée de soixante-cinq (65) ans. C’est en tout cas ce qu’a fait savoir le quotidien arabophone généraliste El Khabar.

Matricide à Skikda : des détails accablants ! 

Au fait, il paraît que tout a commencé au domicile de cette famille algérienne, qui vient de perdre l’un de ses piliers. D’après les récits, insoutenables de la barbarie qui a bouleversé la commune précitée, formulés par les habitants, l’agresseur aurait suivi sa maman, qui essayait de lui échapper à plusieurs reprises. 

Alors qu’il était dans un état hystérique, le jeune homme a commis un matricide. Sa maman est, malheureusement, décédée sur le coup. Un drame qui bouleverse non seulement la commune d’El Harrouche mais aussi l’ensemble des internautes algériens. 

- Publicité -

Notons par ailleurs que les policiers ont réussi à arrêter l’agresseur à l’aide d’un taser électrique. Quant à la victime, elle a été directement transférée au service mortuaire de l’hôpital d’El Harrouch.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -