Algérie : un jeune algérois assassine son père lors d’une dispute familiale

Faits divers – Un jeune homme âgé d’une trentaine d’années assassine son père chez lui à Alger, la capitale de l’Algérie. Le meurtre est survenu lors d’une querelle familiale. Celle-ci prend malheureusement une fin tragique. Dzair Daily vous livre tous les détails à ce sujet, dans son numéro du 31 juillet 2022. 

En effet, le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’Hamed, en Algérie, ordonne de placer sous mandat d’arrêt un jeune homme qui assassine son père. Sachant que l’accusé est inculpé d’homicide volontaire. Il est actuellement incarcéré à l’établissement pénitentiaire, situé dans la commune d’El Harrach.

Il s’agit de ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Ennahar. Effectivement, il est bel et bien question d’un terrible meurtre, qui a été commis au cœur de la capitale. Dans le détail, un jeune trentenaire a été interpellé et placé sous détention provisoire. Et ce, pour avoir tué son père, à la suite d’une dispute familiale.

Selon la même source, le suspect avait volontairement donné des coups à son géniteur au niveau de la tête, avec un couperet. Provoquant ainsi, la mort immédiate du cinquantenaire. Un drame familial qui notamment a choqué et bouleversé tous les habitants de la cité Mahieddine, à Sidi M’Hamed.

Homicide : plus de détails sur l’affaire 

En fait, cette affaire remonte à la semaine dernière, lors d’un différend familial au domicile de l’accusé. La querelle a rapidement dégénéré en enchevêtrement de mains. C’est à ce moment-là que le jeune meurtrier a pris un couperet, et a frappé son père à la tête. À la suite des blessures profondes qui l’ont fait saigner, le père de l’assassin a rendu l’âme sur le coup.

Suite à une enquête menée, le coupable avait pris la fuite, mais il a fini par se faire arrêter et déféré à la justice. Il a enfin avoué son crime qui lui était imputé, en attendant le résultat de l’enquête plus tard dans cette affaire.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes