20.9 C
Alger
20.9 C
Alger
dimanche, 19 mai 2024
- Publicité -
AccueilFootFIFA / Algérie - Cameroun : la FAF est-elle en mesure d’aller...

FIFA / Algérie – Cameroun : la FAF est-elle en mesure d’aller au Tribunal Arbitral du Sport ? 

Publié le

- Publicité -

Foot – Suite à la réponse défavorable de la FIFA, la Fédération algérienne de football (FAF) pourrait-elle recourir au Tribunal Arbitral du Sport pour faire rejouer le match Algérie – Cameroun ? Voici la réponse.

Après l’examination du recours déposé par la FAF, la Commission des Arbitres de la FIFA a livré, ce vendredi, le verdict sur l’affaire Algérie – Cameroun. L’instance a rejeté, effectivement, la requête de la fédération DZ du ballon rond qui visait à faire rejouer cette seconde manche du barrage qualificatif à la Coupe du Monde. Alors, est-ce la fin du rêve des Fennecs et leurs supporteurs ? 

Nonobstant la réponse négative de la Fédération Internationale de Football, l’Algérie ne désarme pas ! Déterminée à mener « le combat » jusqu’au bout, l’instance faitière du football pourrait exploiter une dernière option. La FAF pourrait, en effet, tirer avantage de l’article 57 des Statuts de la FIFA et saisir le TAS.

- Publicité -

À ce propos, il est à souligner que conformément audit article, « La Fédération Internationale reconnaît le recours au TAS, en cas de litige impliquant la FIFA, les associations membres, les clubs, les joueurs, les officiels… ». En outre, il faut savoir que le recours doit être déposé dans les 21 jours qui suivent la date de réception de la décision de la FIFA.

Vers la saisie de la TAS ? Le ministre de la Jeunesse et des Sports répond

Effectivement, l’association susmentionnée avait déjà indiqué son intention de saisir le Tribunal Arbitral du Sport de Lausanne en Suisse. Et ce, en cas de décision défavorable. Alors, la FAF compte-t-elle mettre sa menace à exécution après le verdict de l’instance internationale footballistique ? C’est un point d’interrogation auquel a répondu Abderrezak Sebgag. Voici sans plus tarder sa réponse.

Lors d’une intervention médiatique, le premier responsable de la Jeunesse et des Sports s’est exprimé sur le sujet. Il s’est engagé à explorer toutes les voies de recours possibles. « Nous avons reçu une lettre de la FIFA. Où elle nous informe de sa décision finale à propos du recours. Et l’Algérie a le droit le plus absolu de saisir toutes les instances compétentes, conformément aux statuts de la FIFA », a indiqué le ministre.

- Publicité -

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -