19.9 C
Alger
19.9 C
Alger
lundi, 17 juin 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesAlgérie : voici pourquoi le prix du hadj a haussé en 2022

Algérie : voici pourquoi le prix du hadj a haussé en 2022

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, est revenu sur le sujet du hadj pour les Algériens en évoquant les raisons de la hausse des prix pour cette saison 2022. Apprenez tout dans ce numéro du 26 mai 2022.

Voilà que depuis deux ans de suspension à cause de la crise sanitaire, les musulmans à travers le monde peuvent enfin accomplir le cinquième pilier de l’Islam. À cet effet, l’Office national du pèlerinage et de la Omra (ONPO) en Algérie a divulgué les conditions instaurées par les autorités compétentes en annonçant le prix du hadj pour l’année 2022 qui semble en nette hausse par rapport au prix d’avant pandémie.

En effet, les Algériens attendaient avec impatience l’ouverture des lieux saints de la Mecque pour les voyageurs. De ce fait, avec l’amélioration de la situation sanitaire à travers le monde, les hadjis peuvent désormais s’envoler en Arabie saoudite. Cela, dans le but d’accomplir le rite du hadj. C’est justement dans ce sens que le premier responsable du secteur en Algérie s’est exprimé à l’approche de l’ouverture de la saison.

- Publicité -

Au fait, Youcef Belmehdi est revenu sur les efforts déployés par l’ensemble des secteurs. Et ce, dans le but de la réussite du hadj 2022. Cette déclaration a été faite lors d’une conférence de presse; en marge d’une séance de travail avec le comité sectoriel chargé de la saison du grand pèlerinage. Celle-ci a eu lieu, hier, mercredi 25 mai 2022. De ce fait, le quotidien arabophone Ennahar est revenu sur les grandes lignes de cette rencontre.

Algérie : le ministre explique la hausse du prix du hadj 2022

Il est vrai que les fidèles étaient impatients de se voir enfin autorisés à choisir l’aéroport de Djeddah comme destination. Sauf que le prix annoncé par l’ONPO est tombé comme un véritable coup de massue pour les Algériens. Sachant que le coût final a été fixé à 856.100 DA, avec frais du billet d’avion inclus. Il s’agit d’une augmentation de 30 millions de centimes par rapport à la saison 2019.

À ce propos, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, s’est justement prononcé. Dans le cadre de cette rencontre avec la presse, l’intervenant a expliqué que la hausse était justifiée par certains facteurs. Seulement, elle serait en grande partie due à la hausse du niveau des coûts de transaction au niveau mondial. En sus, il a ajouté que l’Algérie aurait « pris la meilleure offre et à un prix raisonnable ».

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -