Hadj pour Algériens : conditions et coûts de la saison 2022

Algérie – l’Office national du Hadj et de la Omra a levé le voile sur les coûts et les conditions requises pour l’accomplissement du rituel du grand pèlerinage au titre de l’année 2022 pour les citoyens algériens. Nous vous exposerons les détails dans la suite de cet article du mardi 24 mai 2022.

En effet, tous les fidèles attendaient avec impatience l’ouverture de la saison de Hadj de cette année. Après deux ans de suspension, les musulmans, à l’image des Algériens, pourront désormais accomplir le cinquième pilier de l’islam. Cependant, pour le bon déroulement du rituel religieux, les autorités ont dévoilé aux Algériens les conditions ainsi que les coûts du voyage du Hadj pour cette année.

Dans le détail, conformément à ce que nous apprend le quotidien arabophone, Echorouk, les tarifs du Hadj ont été dévoilés. Effectivement, l’Office national du Hadj et de la Omra a estimé que les frais imposés aux pèlerins algériens pour la saison 2022, seront fixés à 856.100 DZD. En incluant notamment les frais des billets d’avion.

À cet effet, et après une suspension qui a duré deux années consécutives, les Algériens éligibles à se déplacer vers les lieux saints de la ville de la Mecque doivent suivre des directives. Les personnes concernées doivent donc se rendre dans les brefs délais au niveau des services des communes de leurs lieux de résidence. Et cela, afin d’obtenir un certificat prouvant leur éligibilité pour accomplir le Hadj.

Hadj 2022 pour les Algériens : davantage de détails

L’organisme susmentionné invite les candidats à se rendre aux commissions de santé de la wilaya de leur résidence. Ces derniers devront avoir à leur disposition le document certifiant leur éligibilité ou le carnet de Hadj. Cela, afin de réaliser des examens médicaux. Ainsi à effectuer les vaccins demandés par les autorités du Royaume de l’Arabie saoudite.

De plus, les candidats au voyage vaccinés contre la Covid-19 doivent récupérer leur passeport sanitaire contenant le Code QR. Pour ce faire, les pèlerins doivent se rendre aux centres de vaccination munis de leur passeport biométrique et de leur carte nationale. Les non-vaccinés, quant à eux, sont invités à le faire afin d’obtenir leur passeport sanitaire.

De leurs côtés, les services de la wilaya de Batna ont levé le voile sur les conditions d’accès au berceau de l’Islam. Tout d’abord, il est important de noter que la procédure concerne uniquement les personnes qui figurent sur la liste du tirage au sort du Hadj des années 2019 et 2020. De plus, les personnes autorisées à se rendre sur les lieux sacrés ne doivent pas dépasser les 65 ans. Cela au 30 juin 2022. 

On cite aussi l’obligation de l’achèvement du schéma vaccinal. En plus d’un test PCR négatif de moins de 72 heures avant le voyage. Il est également impératif aux hadjis de penser à renouveler leurs passeports. Ils doivent posséder un passeport dont la validité est d’au moins six (6) mois.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes