Algérie : Vers l’élaboration d’une loi contre les criminels et les gangs

Algérie – Vers la constitution d’un nouveau projet de loi qui vise à mettre fin à la criminalité et au phénomène des gangs dans les quartiers. 

Au vu de la propagation des crimes et de la violence au sein des quartiers d’Algérie, le président de la République a ordonné au ministre de la Justice de mettre en vigueur un nouveau projet de loi afin de lutter contre criminels et les gangs. Ce dernier aura pour mission, de mettre fin à ces délits qui ne cessent de s’accroître, rapporte ce 11 août le site L’Actu Algérie.

En effet, Belkacem Zeghmati, ministre de la Justice et de la garde des Sceaux, a indiqué aujourd’hui, le mardi 11 août 2020;  lors de l’investiture de Mokhtar Boucherit en tant que président de la Cours d’Alger; que l’arrivée de la nouvelle loi est imminente. Celle-ci mettra fin ou diminuera, un nouveau fléau qui aurait frappé l’Algérie en cette période de crise sanitaire. Ce dernier concerne les agressions à l’arme blanche, notamment l’utilisation de grandes épées; par les malfrats lors des règlements de comptes entre gangs dans les quartiers, ou lors des agressions et vols à mains armées, rapporte la même source.

Par ailleurs, le ministre de la Justice s’est également prononcé sur une autre forme de délit; la cyber-criminalité. Ainsi, des personnes malfaisantes s’amuseraient à porter atteinte à la pudeur et à la vie intime d’autrui. À travers le partage d’images, de discussions ou autre documents personnels. D’autres encore, s’en prennent aux institutions de l’État. Par conséquent, Belkacem Zeghmati aurait affirmé que de nouvelles mesures juridiques seront appliquées.  « La lutte contre la criminalité, sous toutes ses formes, reste l’un des principaux objectifs du système judiciaire », a-t-il avancé selon Echorouk Online.

Démantèlement d’un réseau de criminel dirigé par un ancien joueur de l’équipe national algérienne

En effet, les services de la Sûreté nationale ont annoncé le dimanche 09 août 2020; qu’une bande de criminelle vient d’être démanteler. À sa tête, un ancien joueur de l’équipe national de football ainsi que, des responsables d’administrations et des corps de la sécurité, corrompus. 

Ainsi, après une enquête des forces de l’ordre; ils auraient conclu que le réseau en question aurait des relations à l’intérieur; mais aussi à l’extérieur du pays. D’anciens détenus et fugitifs seraient également impliqués dans cette affaire. 

Rappelons par ailleurs, que la ville de Constantine a été témoin d’un crime poignant à l’arme blanche dans la soirée du vendredi 7 août 2020. La victime n’a malheureusement pas survécu à ses blessures malgré son transport aux urgences; et l’accusé est sous les mains de la justice. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes