Algérie – Tunisie : Voici l’avenir des contrôles aux frontières

Maghreb – Avec du matériel européen, la Tunisie décide de renforcer son protocole sanitaire tout au long de ses frontières avec l’Algérie. 

- Advertisement -

Selon les informations rapportées par la presse tunisienne, l’Union Européenne (UE) aurait offert de nouvelles unités d’isolement au pays du Jasmin. Ces unités devraient être installées le long des frontières de la Tunisie avec l’Algérie. Plus précisément au niveau des trois points de passage frontaliers. Une à Melloula, dans le gouvernorat de Jendouba. La deuxième à Bouchebka (Kasserine). Et une troisième à Hezoua (Tozeur) 

D’après la même source, une quatrième unité d’isolement sera installée au niveau du passage Dhehiba. Celui-ci se situe dans le gouvernorat de Tataouine. Une cinquième s’implantera dans l’aéroport de Tunis-Carthage. « Les cas suspects venant de l’étranger seront directement dirigés vers ces unités dotées de salles de stérilisation et d’isolement sanitaire ». C’est donc ce que stipule la presse locale. 

Lors de la cérémonie d’installation de ces unités d’isolement, Faouzi Mehdi, le ministre tunisien de la Santé, a donné quelques précisions. Le dirigeant a révélé que ces salles de stérilisation et d’isolation sont un don fait par l’Organisation des Nations Unies (ONU). Elles ont bénéficié du financement de l’UE. 

| Lire aussi : Algérie – Tunisie : Une nouvelle ligne aérienne dès l’ouverture des frontières

Arnaud Peral, le coordinateur résident des Nations Unies en Tunisie, s’est également exprimé sur le sujet. Le membre de l’ONU a tenu à préciser que ce don témoigne de la volonté des Nations Unies d’aider les pays en difficulté, lors de cette crise sanitaire. Il a ensuite ajouté que l’ONU avait déjà mobilisé plus de 740.000 dollars. Cette mobilisation intervient pour aider la Tunisie dans sa lutte contre la Covid-19. 

Pour rappel, la Tunisie a instauré de nouvelles mesures pour les voyageurs. Chose survenue le 1er février dernier. Outre le test PCR négatif, la fiche sanitaire et la fiche d’engagement, les voyageurs devront s’auto-isoler pour une période de 07 jours. Cet auto-isolement doit s’effectuer dans l’un des hôtels accrédités par le gouvernement tunisien. 

| Sujet connexe : Algérie – Tunisie : Une nouvelle ligne aérienne dès l’ouverture des frontières

Il y a une prochaine étape après la période d’isolement qui sera au frais des voyageurs. Ces derniers devront donc effectuer un autre test PCR, lors du dernier jour de quarantaine. Ce test PCR sera, lui aussi, aux frais du voyageur. Le gouvernement tunisien a précisé qu’aucune exception n’a lieu d’être. Même pour les séjours de moins de 05 jours. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes