AccueilFootAlgérie : un toit pour le stade Olympique du 5 juillet à...

Algérie : un toit pour le stade Olympique du 5 juillet à Alger ? Le ministre dévoile tout (vidéo)

Algérie – Après Annaba et Constantine, le stade Olympique du 5 juillet à Alger devrait subir des gros travaux d’aménagement et d’extension, le ministre de l’Urbanisme, Mohamed Tarek Belaribi, s’est penché sur ce sujet. Retrouvez plus de détails ce vendredi 11 novembre 2022. 

Après un demi-siècle d’existence, le stade Olympique du 5 juillet 1962 à Alger est l’un des plus vieux stades en Algérie. Ouvert au vent, l’actuelle enceinte ne protège les spectateurs ni de la pluie ni du froid. Il a fallu donc que cette infrastructure soit rénovée. Et c’est d’ailleurs ce qu’a affirmé Mohamed Tarek Belaribi, le ministre du Logement, de l’Urbanisme et de la Ville.  

En effet, on apprend aujourd’hui que le ministère de l’Urbanisme a décidé de passer à la vitesse supérieure. Dans une déclaration de presse, Belaribi a annoncé que la mise à neuf de l’antre algéroise verrait bientôt le jour. Le même responsable a indiqué que son département ministériel prépare un cahier des charges dédié à ce projet. 

Selon lui, deux axes importants de progrès sont prévus pour l’édifice. D’abord un toit qui devrait couvrir entièrement le stade. Ce dernier permettrait aux footballeurs de développer un beau jeu quand souffle le vent. Mais aussi de préserver le bien-être des spectateurs en hiver notamment. Les travaux de rénovation devraient aussi toucher à la capacité du stade. Celle-ci devrait passer à plus de 70.000 places. 

Algérie : voici le taux d’avancement des travaux dans les nouveaux stades 

Poursuivant sa déclaration, le premier responsable du secteur de l’habitat a fait le point sur l’avancement des travaux de constructions au sein des nouveaux stades. À ce propos, il a fait savoir que le stade de Baraki a été achevé le 5 juillet dernier. Et que tous les essais techniques ont été passés avec succès. Selon lui, la nouvelle enceinte algéroise est prête à accueillir toutes les compétitions nationales et internationales.  

Concernant les autres infrastructures sportives en cours de réalisation, Belaribi a souligné que les travaux de réalisation du stade de Tizi Ouzou ont atteint un taux estimé à 88 %. Tandis que celui de Douera approchait les 65 %. Pour rappel, le ministre de l’Habitat a indiqué, le 25 octobre dernier, que quatre nouveaux stades devraient être lancés dès 2023.

Ces nouveaux projets concernent quatre villes algériennes. Il s’agit de Annaba, Constantine, Béchar et Ouargla. L’Algérie continue ainsi d’enrichir son parc de nouvelles enceintes de football. Ce qui va certainement booster sa candidature pour accueillir la Coupe d’Afrique des nations, CAN 2025.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes