AccueilSociété et CultureFaits DiversAlgérie : un réseau de prostitution couvert sous un salon de «...

Algérie : un réseau de prostitution couvert sous un salon de « massage» démantelé

Algérie – Les services de sécurité de la wilaya d’Alger a mis la main sur un réseau de prostitution couvert sous un salon de «massage». Dzair Daily relate pour vous les détails dans la suite de cet article du mardi 22 février 2022.

Les services de sécurité d’Algérie ont démantelé un réseau de prostitution composé de dix (10) personnes. Les inculpés sont soupçonnés de prostitution, de possession de stupéfiants et de substances psychotropes, sous couverture d’une activité commerciale de type de soins corporels. C’est du moins ce qu’a déclaré les autorités compétentes de la wilaya d’Alger.

En effet, les services de sécurité d’Alger l’ont déclaré à travers un communiqué, rendu public dimanche, 20 janvier, rapporte Ennahar. Dans le détail, le réseau précité se composait de dix (10) personnes, dont cinq (05) femmes. Au fait, les services de la sixième (6 éme) sûreté urbaine de Dely Brahim ont arrêtés les présumés suspects. L’arrestation des membres de ce réseau de prostitution s’est déroulée lors d’une perquisition d’une maison à Dely Brahim.

De ce fait, les membres de la sûreté ont précisé qu’au cours de cette opération, les dix (10) personnes avaient à leur possession « deux morceaux de Cannabis, dix-huit (18) comprimés psychotropes, une somme d’argent estimée à 1.646.000 DZD, et un billet de 2.000 DA contenant de la poudre blanche. Ainsi que seize (16) pilules contraceptives ».

Algérie : quelles seront les mesures répressives prises à l’encontre de ces personnes ?

Au fait, les dix (10) personnes ont été transférées du commissariat vers le Palais de justice. Effectivement, après l’arrestation de ces suspects, ces derniers seraient transmis au tribunal de la Commune Bir Mourad Raïs. De ce fait, le procureur de la République du tribunal correctionnel de Bir Mourad Raïs aurait donc rendu son verdict.

En effet, après avoir effectué une perquisition de ces personnes. Ces derniers ont vu la sentence se lever devant le parquet territorial compétent. Ainsi, les membres soupçonnés de monter un réseau de prostitution, ont été condamnées. Cela, à une peine de deux (02) à cinq (05) ans de prison ferme, selon ce que rapporte la même source.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes