AccueilSociété et CultureFaits DiversSaint Valentin : un Algérien arrêté pour avoir volé 3 boites de...

Saint Valentin : un Algérien arrêté pour avoir volé 3 boites de chocolats chez Carrefour

Algérie – C’est une affaire pour le peu originale qui est passée par le tribunal correctionnel de Dar El Beida. Un Algérien à été arrêté pour avoir volé du chocolat à l’occasion de la Saint Valentin à Carrefour. Dzair Daily vous en dit plus, ce lundi 14 février 2022.

En effet, un Algérien a été arrêté par les forces de l’ordre pour avoir tenté de voler trois (03) boîtes de chocolat, au niveau du centre commercial Carrefour à Alger, à l’occasion de la Saint Valentin. Il a ensuite été déféré au tribunal de Dar El Beida. Comme le rapporte le quotidien arabophone Ennahar.

En effet, pour la Saint-Valentin, A.Y a été pris en flagrant délit de vol de chocolat au niveau de cette grande surface dans la capitale. Mais le plus étonnant dans cette affaire, c’est que le voleur est multirécidiviste. Ainsi, chacune de ses arrestations se faisait après un flagrant délit de tentative de vol.

De plus, ces tentatives de vols ont généralement lieu durant des occasions assez spéciales, telles que la présente. L’accusé, ayant désormais un casier judiciaire bien rempli, a répondu de ses actes en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Dar El Beida.

Algérie : voici la suite de cette affaire de vol

Le mis en cause a partiellement avoué les faits qui lui sont reprochés. Au fait, il aurait indiqué au juge qu’il avait été surpris en train d’essayer de voler du chocolat au centre commercial. Il a exprimé des regrets quant aux faits dont il s’est rendu responsable. D’autant plus qu’il avait déjà passé un séjour à la prison d’El Harrach pour des faits similaires, qu’il avait commis cette fois-ci au club des Pins dans la capitale. 

À peine quelques mois après être sorti de prison, le mis en cause risque d’y retourner. En effet, le procureur de la République a adressé une requête pour que la peine de prison ferme soit prononcée. En plus d’une amende de 50.000 DA. Et ce, en raison des multiples récidives de l’accusé à la veille d’occasions.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes