AlgérieÉconomie

Algérie : Régression de 546$ millions sur les importations alimentaires

0
algerie importation alimentaire
S'abonner :

Algérie – Au cours des 11 premiers mois de 2019, la facture d’importation des produits alimentaires a reculé d’environ 7% par rapport à 2018, soit une baisse de 546 millions de dollars.

En effet, la facture d’importation des produits alimentaires s’est élevé à 7.32 milliards de dollars de Janvier à Novembre 2019 contre 7.86 milliards de dollars durant la même période en 2018. Une baisse de 6.94% qui s’explique principalement par une importation réduite des céréales, lait et produits laitiers, des sucres et des légumes; a-t-on appris auprès de la direction générale des douanes algériennes (DGD).

Concernant les céréales, semoule et farine, un recul de 14.01% a été établi en 2019 équivaut à 394 millions de dollars; passant ainsi de 2.82 milliards de dollars en 2018 à 2.43 milliards de dollars en 2019. Précisons que les aliments cités plus haut représentent 33% de la structure des importations alimentaires. 

D’autres diminutions ont également suivi, notamment l’importation des produits laitiers, qui a atteint les 1.16 milliards de dollars tandis que l’année d’avant ils se sont élevés à 1.29 milliards de dollars, enregistrant un recul de 10.09%. Pour la facturation des sucres et sucreries une baisse de 15.15% a été collecté en 2019; passant de 771.09 millions de dollars en 2018 à 654.28 millions de dollars.

Une baisse de 19% a affecté les résidus alimentaires et déchets industriels (les tourteaux et autres résidus solides), leur facture s’est chiffrée à 514.06 millions de dollars contre 634.23 millions de dollars en 2018. Toutefois, la facturation du café, thé et épices a totalisé 314.37 millions de dollars alors que l’année d’avant c’était 343.25 millions de dollars soit -8.41%.

Côté légumes, une baisse de 5.9% a été cumulé, soit une importation de 285.88 millions de dollars au lieu de 303.78 millions de dollars. Dans le même sillage, une décroissance de 1.22% sur les différentes préparations alimentaires a été collecté et un recul de 3.19% a été relevé sur l’huile de soja et ses fractions. 

L’importation des fruits augmente de 70%

Parallèlement à la baisse citée plus haut, une hausse d’importation (+70%) comprend les fruits frais et sec, se stabilisant au chiffre de 246.72 millions de dollars face à 145.21 millions de dollars l’année d’avant. 

Quant au tabac et succédanés de tabac fabriqué, leur chiffre s’est élevé à 334.35 millions de dollars en 2019 par rapport à 2018 ils avaient atteint les 257.87 millions de dollars soit un accroissement de 29.66%.

Une augmentation de 73.84% sur l’importation des animaux vivant a également été enregistré (246.78 millions de dollars contre 141.96 millions de dollars). Selon le dernier rapport effectué par la direction des études et de la prospective des douanes (DEPD).

Article recommandé :  Algérie : La chute du dinar face à l’Euro baissera-t-elle le pouvoir d’achat ?

Algérie : Des agents de sécurité privée dans les hôpitaux pour bientôt

Article précédent

Algérie : « Dégradation de la santé de Louisa Hanoune », alerte son parti

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.