Algérie/Maroc : « Ma mère est marocaine », Mahrez met fin à la polémique

Algérie/Maroc – « Ma mère est marocaine », affirme le footballeur international et capitaine des Verts, Riyad Mahrez, dans un tweet de ce samedi 16 mai pour couper court aux interprétations fantaisistes soulevées autour de ses propos; sur les supporters marocains et la CAN 2019 remportée par l’Algérie.

Le milieu de terrain du club anglais, Manchester City, Riyad Mahrez, s’est prononcé pour à la fois remercier le journaliste sportif Patrick Juillard qui a dédié un article, paru sur le site Foot365, au déchaînement gratuit de certains médias marocains sur le joueur algérien, et expliquer, à sa manière, qu’il ne noue bien évidemment pas le moindre ressentiment envers le Maroc et par conséquent nulle raison de jaser là-dessus. « Merci Patrick, aucune polémique même… ma mère est marocaine, on est ensemble », écrit le professionnel évoluant en Premier League.

Contrairement à beaucoup qui n’ont rien vu d’offensant ou de désagréable à l’égard de qui que ce soit, comme Patrick Juillard qui dénonçait « justement ceux qui cherchent des polémiques là où il n’y en a aucune », ou l’ancien international de l’équipe du Maroc assurant que la phrase du footballeur algérien « sur les marocains englobant également les sénégalais était de l’humour. », et que Mahrez est « un Gentleman », bon nombre de titres de la presse du Royaume de Mohammed VI ont jugé qu’il y a sujet à controverse.

Retour sur les dires de Riyad Mahrez

« Ce sacre était pour nous, les Algériens. Je sais que quand joue l’Algérie, les mecs ne sont pas avec nous. A part les Algériens. Tu crois que les Marocains étaient avec nous ? Les Marocains n’étaient pas avec nous. Peut-être un peu les Tunisiens, mais les Marocains n’étaient pas avec nous ! », Plaisantait Riyad, dans son live Instagram à l’origine de la tempête médiatique soulevée contre lui à partir de l’Atlas.

Il poursuit sur le même ton : « Pourquoi ? Ce n’est pas parce qu’ils ne nous aiment pas. Mais c’est parce qu’on fait beaucoup de bruit. On crie trop. On parle trop ! ». Rien ne prête donc à confusion, et pourtant de mauvaises langues ont trouvé de quoi ruminer.

https://www.youtube.com/watch?v=gWJYa4r5vSA&feature=emb_title

Médias marocains et Mahrez : Une polémique irrationnelle aux « intentions sombres » 

Un peu moins d’une semaine après le fameux live, qui a fait dire à un site d’information du Royaume chérifien que Riyad Mahrez « ne porte apparemment pas les marocains dans son cœur », l’affaire a pris des tournures certainement imprévisibles pour le joueur, plus précisément suite à la circulation sur les réseaux sociaux d’une vidéo filmée par un amateur, et sur laquelle on voit et entend le Consul du Maroc à Oran rappelant, à ces concitoyens, qu’ils se trouvent en territoire hostile, dans un « pays ennemi », c’est-à-dire l’Algérie.

C’est alors dans un contexte diplomatique instable frappant actuellement les relations algéro-marocaines, dont le conflit demeure centré sur la question du Sahara occidental, que la polémique est intervenue. Peut-on conclure que les réactions « violentes » d’une partie de la presse marocaine, n’a comme seul but que de détourner les déclarations de Riyad Mahrez à des fins politiciennes ?

En tout cas et si l’on croit le dernier post, sur le réseau social Twitter, du joueur des Fennecs, l’Algérie et le Maroc, c’est un peu la même chose. On est unis, selon lui. Mais « bon juste on préfère quand c’est nous qui gagnons et pas les autres », nuance-t-il quand-même, toujours d’un ton léger et rieur qui en dit long sur son sens de l’humour sincère, spontané et bien placé. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes