Algérie/Maroc : Riyad Mahrez suscite la « colère » des Marocains

Algérie/Maroc – L’international algérien et attaquant du Manchester City, Riyad Mahrez provoque l’indignation d’une frange de l’opinion publique marocaine qui s’est précipitée à lui attribuer des « déclarations haineuses » à l’égard du Maroc. Sauf que leur lecture de l’énoncé du joueur ne tient absolument pas la route.

« Tu crois que les Marocains voulaient qu’on gagne ? Bon les Tunisiens un peu. Mais les Sénégalais, les Camerounais etc… et c’est pas parce qu’ils nous aiment pas. C’est juste parce qu’on fait trop de bruit »; affirme Riyad Mahrez sur un ton décontracté, dans un live Instagram avec le journaliste de beIN Sports, Smaïl Bouabdellah; durant lequel l’orateur est revenu sur le parcours de champion de son équipe nationale à la CAN 2019.

Une partie des organes de presse au Maroc, à l’instar de pas mal de citoyens qui ont joint le pas sur les réseaux sociaux aux médias de leur pays, prêtent au joueur algérien des dires signifiant que les supporters marocains étaient mécontents de la prouesse des Fennecs réalisée en 2019 sur le continent Africain, ou même que les Marocains « détestent » l’Algérie.

Cette interprétation erronée semble dénuée d’honnêteté et d’innocence, ou dans une moindre mesure dépourvue de recul et de bon sens, car les journalistes et internautes marocains qui se sont livrés à de telles descriptions des propos de Mahrez ignorent, probablement de manière délibérée; le passage où le joueur explique que nos voisins de la diaspora marocaine en France, et non pas l’intégralité du peuple marocain, ne voulaient pas que l’Algérie soit consacrée championne d’Afrique; mais « pas parce qu’ils ne nous aiment pas. »

https://www.youtube.com/watch?v=gWJYa4r5vSA&feature=emb_title

Un ex-international marocain prend la défense de Mahrez

C’est juste comme dit d’ailleurs l’attaquant de 29 ans « nous (les algériens de France) faisons beaucoup de bruit »; allusion faite aux célébrations tapageuses des émigrés algériens dans les rues de Paris à chaque victoire importante des Verts. Cela n’est d’ailleurs pas spécifié aux marocains, mais aussi aux sénégalais, camerounais, ainsi de suite. Il est question, constat évident pour celui qui a visionné la vidéo; d’humour plus que toute autre chose.

Abdeslam Ouaddou, anciennement international marocain et aujourd’hui stagiaire au sein du staff technique de la sélection algérienne, affirme qu’il n’y a pas lieu de dramatiser quoique-ce soit au sujet du « live entre Riyad Mahrez et Smaïl Bouabdellah » déchaînant sans raison valable « toutes les passions jusqu’à frôler la limite parfois. »; et d’ajouter : « juste expliquer à certains de mes compatriotes que sa phrase sur les marocains englobant également les sénégalais était de l’humour. C’est un Gentleman ce mec ».

Dans notre pays, beaucoup s’interrogent sur les motivations réelles derrière de pareilles réactions « diffamatoires et alarmistes ». N’est-ce pas une tentative désespérée visant à détourner l’attention braquée à l’heure actuelle, en matière de relations algéro-marocaines; sur le récent dérapage du Consul marocain à Oran, qui n’a montré aucune réticence à qualifier l’Algérie de « pays ennemi » ? Un tel questionnement est rendu, par le ciblage gratuit de Riyad Mahrez, parfaitement légitime. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes