Inégalités : L’Algérie et la Tunisie, pays les moins inégalitaires au Maghreb

Algérie – Selon un rapport intitulé « Inégalités et Fiscalité en Afrique du Nord », réalisé par Chakif Ben Rouine, Président de l’Observatoire Tunisien de l’Économie (OTE), l’Algérie et la Tunisie figurent parmi les pays les moins inégalitaires au Maghreb.

L’économiste tunisien s’est basé sur plusieurs paramètres afin de déterminer la structure de l’inégalité et des inégalités extrêmes pour les pays d’Afrique du Nord, dont l’Algérie, la Tunisie, le Maroc, la Libye et l’Égypte. Afin de mieux analyser les spécificités de chaque modèle de réduction des inégalités dans ces cinq pays, l’auteur a pris en considération, selon le site tunisien, Kapitalis; une multitude de bases de données créées par des scientifiques, contenant des informations à propos des politiques fiscales et sociales de ces pays.

Ainsi, l’auteur a relevé que parmi les cinq pays sur lesquels son étude a été faite, seules l’Algérie et la Tunisie peuvent être classées dans un même modèle de structure de l’inégalité et des stratégies de réduction. Ces deux pays ont une structure proche de celle de l’Europe et de la Chine, où la classe moyenne détient la plus grande part du revenu national, a expliqué Ben Rouine dans son rapport.

« Ces deux pays nord-africains et voisins sont arrivés à adopter une stratégie de réduction des inégalités par le haut avec un impôt sur le revenu progressif (avec le même taux marginal supérieur de 35%), ainsi qu’une réduction par le bas à travers une protection sociale pour les populations les plus vulnérables »; atteste le document.

L’inégalité salariale au Maghreb en chiffres

L’étude a déterminé que la Libye est « un pays assez égalitaire ». Quant à l’Égypte et le Maroc, ceux-là sont proches sur certains aspects et différents sur d’autres. « Les deux pays sont les plus inégalitaires dans la région ». Néanmoins le Maroc détient des inégalités extrêmes très fortes par rapport à l’Égypte, car la part des 1% les plus riches demeurent toujours supérieurs à celles des 50% les plus pauvres, a détaillé l’économiste.

Selon un rapport publié en avril 2019 par l’ONG Oxfam, le Maroc est le pays le plus inégalitaire en Afrique du Nord; malgré son ouverture au tourisme et aux investisseurs étrangers. Oxfam a d’ailleurs indiqué que « le taux de vulnérabilité » touche en moyenne un Marocain sur huit, et près d’un sur cinq en milieu rural. 

De plus, l’ONG a révélé que le système éducatif marocain est largement défaillant malgré les 21.5 % de son budget consacrés à ce secteur. Ainsi, les résultats scolaires varient considérablement en fonction du milieu des élèves. Cela dit, les autorités, accentuent la logique inégalitaire en privatisant l’éducation. Il en est de même pour le système de santé. Le Royaume Chérifien y consacre peu de moyens, contraignant ses citoyens à payer eux-mêmes leurs dépenses de santé. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes