Algérie : Nouveau dérapage de Naima Salhi sur la langue Amazigh

Algérie – Naima Salhi a suscité une nouvelle polémique en s’exprimant sur l’enseignement de la langue Amazigh dans les écoles algériennes.

Dans une nouvelle vidéo publiée sur sa page Facebook, la députée controversée et présidente du parti de l’équité et de la proclamation (PEP) Naima Salhi s’est attaqué avec virulence à la langue Amazigh; en la qualifiant de « dialecte dépassé visant à semer la fitna dans le rang des Algériens ».

La députée excentrique estime que l’Algérie dispose déjà de « deux langues, en l’occurrence le français et l’arabe »; ce qui est déjà « plus qu’il n’en faut pour les algériens » selon elle.

Elle poursuit en expliquant que « des parties occultes veulent imposer ce dialecte à tout un peuple, au détriment de sa volonté »; ajoutant que leur but est de « gaspiller davantage de temps et d’argent » soulignant en outre que l’enseignement de cette langue dans les écoles constitue « une difficulté supplémentaire pour les jeunes écoliers algériens ».

Naima Salhi appelle Tebboune à « abolir l’article 4 de la Constitution »

Connue pour ses diatribes virulentes, la députée controversée s’est adressée directement au président de la République, Abdelmadjid Tebboune en l’occurrence; en lui demandant « d’abolir l’article 4 de la Constitution algérienne »; qui selon ses dires, est « anti-constitutionnelle car il a été voté [durant la période Bouteflika], où la Constitution n’était pas respectée. »

Salhi a par ailleurs invité Tebboune à organiser un référendum où « seul le peuple algérien décidera de l’enseignement de la langue Amazigh »; estimant que cette décision ne représente pas les principes de l’article 221 ».

Naima Salhi conclut son live vidéo en « se victimisant » notamment suite aux « insultes et aux menaces » dont elle aurait été la cible sur les réseaux sociaux. À cet effet, elle a demandé à « être protégée comme tout autre citoyen »; répondant indirectement à la loi initiée par le président Tebboune visant à criminaliser les discours haineux et racistes en Algérie, notamment sur les réseaux sociaux.

https://www.facebook.com/pepalgerie/videos/2579440025625803/

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes