Algérie : Deglet Nour encensée par un journaliste français

Algérie – L’une des plus prestigieuses des dattes, si ce n’est la meilleure de toutes, continue de fasciner le monde par sa saveur de rêve. Voici ce que dit un journaliste français au sujet de la fameuse Deglet Nour d’Algérie. 

Goûter les dattes moelleuses fraîches c’est s’offrir un voyage au Sahara, toucher le sable à la douceur de velours et sentir une subtile odeur de miel venant des oasis semblables à des jardins paradisiaques. C’est ce qu’a pu éprouver un nouvel admirateur du produit national s’il avait goûté des dattes fraîches. En effet, un journaliste français s’est dit charmé par le goût de la Deglet Nour d’Algérie exportée à l’étranger, d’après le quotidien généraliste El Bilad.  

Il s’appelle Romain Molina. C’est un écrivain qui possède à son compte six livres et qui mène en freelance des enquêtes pour plusieurs prestigieux journaux américains. Par le biais d’un tweet d’hier 26 décembre, le Français a encensé Deglet Nour. « Si je les trouve bonnes d’export, je n’ose imaginer celles fraîches d’un marché d’Alger, d’Oran ou Tlemcen », écrit-il. 

Même un éveilleur de conscience qui a le don de sortir ses lecteurs de leurs cavernes pour les faire goûter aux délices ce fruit du désert se trouve donc dans l’impossibilité d’ouvrir son esprit à l’imagination de la saveur des dattes fraîchement récoltées. Mais une chose reste sûre. Le long trajet qui a mené la datte algérienne à l’étranger n’a pas empêché le journaliste français de se régaler en dégustant un 1 Kg du fruit en provenance du sud algérien. 

Les Algériens se vantent de la Deglet Nour 

Le journaliste poursuit alors sa publication et dit : « Même si j’ai toujours entendu que les meilleurs sont d’Irak, vers Bassora ». Le goût du fruit de l’arbre emblème du Sahara a donc fasciné le Français. Celui-ci n’a toujours pas eu l’occasion de faire la connaissance des dattes irakiennes. Il ouvre alors un vif débat aux internautes. 

Ceux-ci, de différente nationalités, se sont permis de se vanter de leurs dattes. La barre des commentaires s’est vite transformée en un « marché concurrentiel ». Sans surprise, les Algériens ont marqué leur présence avec des images du produit national. D’autres internautes ont tout simplement admiré le choix du journaliste français. 

algérie deglet nour français

algérie deglet nour français

algérie deglet nour français

Par ailleurs, il convient de mentionner que le ministre du Commerce, Kamel Rezig en l’occurrence, s’est exprimé au sujet de l’exportation de dattes algériennes. Il a en fait dénoncé l’exportation en vrac du produit national aux pays tierces qui procèdent à son emballage pour le réexporter une nouvelle fois.   

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes