Algérie CNR : Retraite anticipée conditionnée à la date de dépôt du dossier

Algérie – La Caisse Nationales des Retraites (CNR) approuve la sortie en retraite proportionnelle pour ceux ayant déposé leurs dossiers avant le 1er janvier 2017. 

En effet, selon une note administrative émanant ce 13 août de la direction générale de la CNR Algérie, la question de la retraite anticipée (proportionnelle) revient sur le devant de la scène. Cela dit, cette instruction s’adresse directement à la Direction Générale de la Fonction Publique (DGFP).

Ainsi, la Direction de la Caisse Nationale des Retraite a chargé la DGFP de diffuser l’information auprès des inspections publiques de l’emploi; stipulant l’approbation de sortie en retraite anticipée pour les fonctionnaires. Toutefois et bien que cette décision soit une bonne nouvelle, il est utile de préciser que celle-ci ne concerne qu’une certaine tranche de la fonction publique. 

Par ailleurs, selon une copie de la correspondance de la CNR, rapportée par le média Algérien, Ennahar; seuls les dossiers de demandes de sortie en retraite proportionnelle, déposés avant le 1er janvier 2017, seront validés. Ainsi, suite à cette nouvelle procédure, les employés de la fonction ayant déposé leurs demandes de sortie en retraite anticipée; avant à la date susmentionnée, seront automatiquement acceptées; a souligné notre source.

Le départ à la retraite à l’âge de 65 ans est non-obligatoire 

En effet, le directeur général de la CNR, Slimane Melouka, avait tenu en mai dernier; à clarifier les points concernant le départ à la retraite à l’âge de 65 ans. Il s’agit uniquement d’un choix de poursuite de l’activité après l’âge légal, fixée à cinq (05) ans. Ainsi, il appartient à l’employé de choisir la poursuite de son activité au-delà de l’âge de 60 ans ou non.

Pour se faire, le responsable a indiqué qu’il faudrait « soumettre une demande manuscrite; trois mois avant la date de départ à la retraite ». De plus, « le travailleur doit transmettre sa demande de poursuite de l’activité à l’organisme employeur; le cas échéant, par tous les moyens, y compris par lettre recommandée avec accusé de réception ». 

Toutefois, cette décision est d’ordre économique, car le déficit commercial de la CNR a imposé une telle permission. À propos de la révision de l’âge de la retraite pour les professions qui exigent une grande force musculaire; Melouka avait expliqué que la liste n’était pas encore déterminée; et que cette décision n’était pas des prérogatives de la CNR.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes