AccueilSociété et CultureFaits DiversAlgérie : arrestation des 2 chauffeurs de bus d’Oran qui ont créé...

Algérie : arrestation des 2 chauffeurs de bus d’Oran qui ont créé la controverse sur le Web (image)

Algérie – Les services de la Gendarmerie de la wilaya d’Oran ont procédé à l’arrestation des 2 chauffeurs de bus ayant engagé une course poursuite à contre-sens sur la route. On vous en dit plus dans la suite de cette édition du 11 octobre 2022.

En effet, les images de l’arrestation en Algérie des deux chauffeurs de bus ayant engagé une course à contre-sens sur la voie publique ont été rendues publiques par la page Facebook du site Autobip. La vidéo des faits avait fait le tour de la Toile et provoqué la réaction de milliers d’internautes algériens.

Il faut savoir que cette vidéo, filmée par un citoyen, montre clairement les deux bus, engagés à contre-sens sur une voie publique et faisant une course. Les automobilistes venant à contre sens leur lançaient des appels de phares pour qu’ils serrent sur le côté. Mais rien ne semblait arrêter les deux chauffeurs dans leur course folle.

Pire encore, alors qu’ils étaient déjà au sens opposé, l’un des bus s’est engagé pour dépasser l’autre. Barrant ainsi le passage aux véhicules venant d’en face. Par chance, aucune collision n’a eu lieu avec un autre véhicule, et aucun piéton n’a été écrasé. Mais le bilan aurait pu être très lourd au vu de la gravité des actes des deux conducteurs.

Oran : les deux chauffeurs de bus arrêtés par la Gendarmerie

Par ailleurs, et pour empirer le cas des deux conducteurs de bus, des passagers étaient présents à bord des deux véhicules. Et l’on s’en rend compte en visionnant la vidéo. Car après leur course folle, au détour d’un rond-point, les deux hommes ont tranquillement garé leurs bus. Cela afin de déposer leurs passagers, comme si de rien n’était.

La vidéo de cette course est à peine croyable, tant les deux mis en cause ont mis en danger la vie de leurs passagers. Mais aussi des autres automobilistes et des piétons qui auraient pu être présents sur les lieux. Raison pour laquelle le Tribunal d’Oran entend bien en faire un exemple. En leur infligeant la sanction qu’ils méritent. Et ce, pour éviter que de tels actes ne se reproduisent par la suite. 

algérie arrestation chauffeurs bus

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes