« Les vols de rapatriement d’Air Algérie vont se poursuivre », rassure Chaabna

Algérie – Le député de l’émigration, Samir Chaabna, a déclaré ce vendredi 18 décembre que la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, poursuivra ses vols de rapatriement au départ de la France.

Rappelons que l’opération des vols de rapatriement des Algériens bloqués à l’étranger a été lancée le 4 décembre dernier par Air Algérie, et a pris fin ce samedi 19 décembre. Toutefois, la compagnie aérienne nationale prolongera ses vols de rapatriement des citoyens désireux de regagner le pays.

C’est en tout cas ce qu’a annoncé le député de l’émigration, Samir Chaabna, ce vendredi 18 décembre. Le média spécialisé Voyager DZ rapporte l’information. En effet, le député a annoncé que le trafic aérien entre la France et l’Algérie n’est pas suspendu.

Il se poursuivra donc au-delà du dernier vol qu’a opéré Air Algérie, ce 19 décembre, selon le parlementaire. Et ce, au départ de Dubaï vers Alger. C’est par le biais d’une vidéo publiée, sur sa page Facebook officielle, que Samir Chaabna s’est manifesté.     

Dans son discours, le député de l’émigration n’a pas manqué de rassurer les ressortissants algériens bloqués à l’étranger. Il a tenu à faire savoir qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Il a expliqué, dans ce sens, que s’il y avait le moindre souci, il tiendrait informé tout concerné par ce blocage à l’étranger depuis plusieurs mois maintenant.

Des vols au départ de plusieurs villes françaises seront programmés

« Les vols vont se poursuivre », met-il en avant. Il a de même fait savoir qu’Air Algérie opérera moins de vols qu’avant la crise sanitaire de Covid-19. L’orateur rappelle qu’avant la situation pandémique, la compagnie nationale du trafic aérien effectuait au moins 35 envols entre la France et l’Algérie. 

Par ailleurs, le député de l’émigration, Samir Chaabna, a indiqué avoir demandé aux responsables d’organiser plusieurs vols de rapatriement. Et ce, au départ d’autres villes que Paris ou Marseille.

« Il y aura des vols au départ de plusieurs autres villes », a-t-il précisé. Cela va sans dire. Air Algérie se remettra très prochainement à rapatrier ceux immobilisés à l’extérieur des frontières du pays, dans l’Hexagone plus exactement. 

En outre, l’élu à l’APN a dévoilé les noms des villes concernées par l’extension des opérations de rapatriement. Samir Chaabna a souligné, dans ce sens, que plusieurs vols seront organisés. Et ce, au départ de Toulouse, Lyon, Lille, Metz en plus de Marseille et Paris.       

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes