Vols et ouverture des frontières en Algérie : L’appel d’un sénateur

Algérie – Le sénateur Abdelouaheb Benzaim a adressé une demande au Premier ministre, Abdelaziz Djerad, concernant la reprise des vols et la réouverture des frontières. 

Dans sa missive rendue publique, ce dimanche 20 décembre sur Facebook, le sénateur Abdelouaheb Benzaim sollicite le premier ministre, Abdelaziz Djerad, pour le rapatriement des ressortissants algériens encore bloqués à l’étranger. Et ce, depuis la suspension des vols et la fermeture des frontières en Algérie pour cause de Covid-19.   

En s’adressant au Premier ministre, le sénateur estime que la flotte d’Air Algérie peut très bien rapatrier toutes les personnes se trouvant immobilisées en dehors des frontières du pays. Et ce, en l’espace de dix (10) jours seulement. C’est en effet ce qu’a souligné Abdelouaheb Benzaim.

Dans sa lettre, le sénateur du FLN rappelle les conditions dans lesquelles se trouvent les citoyens coincés aux quatre coins du monde. « Les citoyens algériens bloqués à l’étranger font face à une situation très difficile tant du point de vue humain que financier », note-t-il.

Ce dernier n’a pas hésité de rappeler qu’un grand nombre d’entre eux sont nécessiteux et vulnérables en ces temps de pandémie. Selon ses dires, nombreux sont ceux qui décèdent loin de leurs proches. En plus, il y a ces centaines de personnes attristées par l’impossibilité de rendre un dernier hommage à leurs proches décédés en Algérie.

Rapatrier les 25.000 ressortissants bloqués dans les pays dont les frontières sont ouvertes     

Toutes ces raisons susmentionnées font que le sénateur appelle le Premier ministre à intensifier les opérations de rapatriement. Le membre du Conseil de la Nation estime dans son écrit que le gouvernement doit procéder à l’assemblement des citoyens bloqués en dehors de l’Algérie.

Il se demande alors sur « les mesures que compte prendre le gouvernement pour permettre aux Algériens de rentrer au pays dans les plus brefs délais ». En outre, Abdelouaheb Benzaim invite, dans sa lettre rédigée à l’intention du Premier ministre, à l’organisation des programmes bien étudiés.

Cela, dans le but de mener à bien l’opération de rapatriement. Notons par ailleurs que le ministre de l’Intérieur, Kamel Beldjoud, a affirmé qu’Air Algérie s’efforce de rapatrier toutes ces personnes se trouvant un peu partout dans le monde. Et cela, en dépit des complexités auxquelles le transporteur public fait face. 

Il convient de rappeler que la compagnie du trafic aérien précitée poursuivra ses missions de rapatriement. Et ce, au départ de plusieurs villes de France. En l’occurrence, Toulouse, Lyon, Lille, Metz en plus de Marseille et Paris. C’est en tout cas ce qu’a affirmé le député de l’émigration Samir Chaabna.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes