Air Algérie : Le vol de rapatriement depuis l’aéroport Paris Orly maintenu

- Advertisement -

Algérie – À l’exception du vol Paris-Alger, la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, suspend son programme de rapatriement des ressortissants algériens bloqués à l’étranger, lancé le 23 décembre dernier.

- Advertisement -

Visiblement, les péripéties des citoyens algériens bloqués depuis plus de neuf (09) mois dans les quatre coins du monde ne sont pas près de se terminer. La compagnie aérienne nationale, Air Algérie, a décidé, hormis le vol susmentionné, de suspendre temporairement son programme des vols de rapatriement. Toutefois, elle compte maintenir les opérations depuis l’aéroport de Paris-Orly, rapporte le média spécialisé Voyager DZ.

C’est dans un communiqué rendu public ce samedi, 09 janvier, que le consulat général d’Algérie à Lyon a tenu informés les passagers. Ainsi, le consul a annoncé que l’entreprise algérienne suspend provisoirement tous ses voyages spéciaux. Et cela, à compter de ce samedi 10 janvier jusqu’à ce qu’un nouvel ordre soit dicté par les autorités.

Cependant, il est à noter qu’Air Algérie veillera à maintenir son vol à sens unique. Ce dernier sera effectué quotidiennement au départ de l’aéroport Paris-Orly à destination d’Alger. La compagnie prévoit donc de rapatrier les Algériens depuis la capitale de la France jusqu’au 31 janvier. C’est en effet ce qu’a souligné le même communiqué. 

Les services consulaires procéderont automatiquement à un recensement

Comme exposé précédemment, Air Algérie n’ira pas au bout de sa mission. Une décision qui suscite déjà le mécontentement d’une partie de l’opinion publique. Rappelons que la compagnie devait rapatrier environ 2.500 coincés dans plusieurs pays. À savoir, la France, l’Allemagne, l’Espagne, le Canada et les Émirats arabes unis (EAU) jusqu’à la fin du mois en cours. 

Tout en indiquant la poursuite des vols quotidiens depuis Paris-Orly, le consulat basé à Lyon a souligné un point. Il concerne, bien entendu, les ressortissants désirant regagner le sol national. Le communiqué a alors précisé une chose. Tout désireux de s’inscrire sur les listes de rapatriement bénéficiera d’un petit avantage, a-t-on rédigé. Il consiste en la possibilité de se faire recenser auprès du consulat. Sans pour autant se déplacer.  

Par ailleurs, le membre de la cellule scientifique du ministère de la Santé avait mis en avant l’importance de la poursuite du programme de rapatriement. Selon Berkani Bekkat, Air Algérie doit nécessairement continuer de rapatrier ceux bloqués ailleurs. « On n’a pas le droit de laisser nos concitoyens à l’extérieur du pays », a souligné en effet le spécialiste.

Il a expliqué, dans ce sens, qu’il y a énormément d’entraves bureaucratiques dans les vols de rapatriement. « Nos concitoyens ont été pénalisés par ces procédures », ajoute-t-il. Le responsable a notamment fait savoir que les consuls suffisent à eux seuls à gérer les listes. Autrement dit, les listes n’ont pas besoin de passer par le ministère des Affaires étrangères.   

Contenu sponsorisé :

Articles récents

Articles connexes

Contenu protégé !