Air Algérie : Andaloussi s’exprime sur l’ouverture des frontières

Algérie – Amine Andaloussi, le porte-parole de la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, est revenu ce mercredi, 06 janvier, sur l’ouverture des frontières et la reprise des vols internationaux.  

En effet, le porte-parole de la compagnie aérienne nationale, Amine Andaloussi a accordé, ce 06 janvier, un entretien au quotidien La Patrie News. Ce dernier a abordé plusieurs questions d’actualité dont une qui suscite un plus grand intérêt et controverse dans le pays. À savoir, la reprise des vols internationaux d’Air Algérie et l’ouverture des frontières.

L’Algérie a fermé ses cieux depuis la mi-mars 2020. À l’exception des vols spéciaux et domestiques, ladite compagnie n’opère plus aucun vol commercial vers l’étranger. Après une éventuelle prochaine ouverture des frontières, Air Algérie serait-elle prête à exécuter des vols internationaux sans difficultés particulières? Telle fut la question posée au responsable, Amine Andaloussi.

Aux commandes du journal précité, l’intervenant a répondu avec un degré d’aisance et a assuré une chose. Il a fait savoir, dans ce sens, que par ses nombreuses années d’expérience, Air Algérie est apte à retrouver son niveau d’avant-crise. Selon lui, la reprise après une suspension de plus de neuf (09) mois ne posera aucune difficulté aux avions de son entreprise.

Pour mieux éclaircir cette problématique, Amine Andaloussi a affirmé que la compagnie du trafic aérien profite de cet arrêt. Cela, afin d’améliorer et développer différents services dont le protocole sanitaire en collaboration avec les institutions de santé nationales et internationales. Pour mieux reprendre son activité internationale. 

Le représentant a poursuivi en soulignant une deuxième fois. « Si les hautes autorités décidaient qu’il y ait reprise, nous serions prêts », met-il en avant. Pour rassurer les fidèles clients de la compagnie, l’interviewé a certifié que le programme chargé des vols de rapatriement qu’a menés son équipe permettra d’assurer les prochains voyages internationaux sans aucun doute. 

Air Algérie ajoutera-t-elle d’autres pays à ses vols de rapatriement ? 

La compagnie aérienne a pu rapatrier plus de 40.000 ressortissants algériens bloqués aux quatre coins du globe. Il y a quelques semaines, Air Algérie a repris son programme de rapatriement des 25.000 algériens qui demeurent coincés un peu partout dans le monde. Ces vols s’étaleront à la fin du mois en cours, soit le 31 janvier. 

Les continents concernés, jusqu’à présent, par les voyages spéciaux sont l’Europe, le Moyen Orient et le Canada. Selon le porte-parole, Air Algérie  pourrait très bien additionner d’autres pays à son calendrier de rapatriement. Cependant, il n’est pas réalisable de prendre quelconque décision sans avoir consulté le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, assure le porte-parole. 

Par ailleurs, le représentant est revenu sur le plan financier. Il convient de rappeler que l’entreprise subit un manque à gagner de 40 milliards de dinars à cause de la pandémie liée au Covid-19. Pour la redresser, Amine Andaloussi suggère d’autres marchés et d’autres destinations, en Afrique essentiellement, comme plan de relance économique à adopter. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes