Voyageurs Algériens

Air Algérie / Algérie Ferries : Les pertes à cause du confinement dévoilées

1
air algérie ferries confinement
S'abonner :

Algérie – Le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, a révélé que l’annulation des vols coûtait des milliards de dinars algériens ; et celle du transport maritime entraînait des pertes par dizaines de millions de dinars. Voici alors les chiffres précis des pertes colossales ; occasionnées à Air Algérie et Algérie Ferries par les mesures du confinement.

Aymen Benabderrahmane a prononcé son discours ; lors de l’ouverture d’une rencontre aujourd’hui samedi ; sur la mise en place de la Commission scientifique. Celle-ci se chargera de la protection des emplois ; et des capacités de production. L’orateur a déclaré que l’activité de transport est la plus affectée par les procédures de quarantaine. Les mesures du confinement ont impacté à un degré non négligeable la trésorerie, et la santé financière d’Air Algérie et d’Algérie Ferries. L’information est rapportée par le quotidien algérien Ennahar.

Le ministre des Finances a poursuivi alors en soulignant qu’Air Algérie avait annulé 4 357 vols ; entre mars et avril. Le nombre de trajets aériens suspendus se traduit naturellement par un montant. Celui-ci représente en fait le coût financier de cette inactivité forcée. En effet, les liaisons annulées ont coûté cher à la compagnie nationale. À savoir 16,3 milliards de dinars. C’était ce dont avait fait état l’intervenant.

Il convient de rappeler ici donc qu’Air Algérie a informé, le 18 mars de l’année 2020 sa « clientèle de la suspension de tous ses vols internationaux […] jusqu’à nouvel ordre » ; avait écrit à l’époque la société publique spécialisée dans le transport aérien ; dans un communiqué publié sur son site web. C’est depuis des mois maintenant que la compagnie se prépare ; et se contente d’attendre la décision des pouvoir publics. Décision en lien justement avec la réouverture des frontières ; et la reprise des vols. 

Incidences économiques du confinement : Quid d’Algérie Ferries ?

État des lieux similaire chez le transporteur maritime public. Le ministre a également levé le voile sur les pertes ; de l’Entreprise nationale du transport maritime des voyageurs (ENTMV). Effectivement et selon Aymen Benabderrahmane ; Algérie Ferries avait perdu 90 millions de dinars algériens ; du fait de la suspension des dessertes.

Le premier responsable des Finances a par ailleurs évoqué les partenaires sociaux. D’après lui, ils ont porté une proposition. Ces organisations syndicales suggèrent à vrai d’allouer une redevance de 30 000 dinars. Ce sera donc à l’adresse des transporteurs privés ; des appareils à la disposition de l’État.

Pour mémoire, la reconduction des mesures de confinement dans notre pays a en parallèle nécessité l’intensification. Cette dernière concerne alors les opérations de rapatriement. Ils sont encore nombreux nos concitoyens bloqués dans les quatre coins du monde.

Le Premier ministère a ainsi fait savoir, avant-hier, de l’engagement d’Air Algérie ; et d’Algérie Ferries dans la réalisation ; de ces opérations de rapatriement. C’est en fait le vœu des Algériens coincés à l’Étranger. Ils ne demandent enfin qu’à rentrer. 

Article recommandé :  Algérie : Le Comité propose la reprise des vols avec un protocole sanitaire

Algérie : Voici comment l’État prévoit de lutter contre la corruption

Article précédent

Frontières Algérie : Aucune date sur la reprise des vols commerciaux

Article suivant

Lire aussi

1 Commenter

  1. Une superbe idée pour la CNAN , pourquoi ne pas organiser des croisières , sans accoster aux différents ports de la méditerranée, mais faire le tour de la méditerranée aux familles Algériennes préalablement contrôlées à l embarquement . Étudier un prix qui permettra aux familles de sortir tout en dormant sur le bateaux durant une semaine.

Comments are closed.