AccueilSociété et CultureFaits DiversAffaire Djamel Bensmail en Algérie : le message d'un suspect à sa...

Affaire Djamel Bensmail en Algérie : le message d’un suspect à sa femme « confirme » son implication

Algérie – Bien qu’il ait complètement nié sa participation à l’assassinat de Djamel Bensmail, un message envoyé à la femme d’un suspect confirme son implication dans l’affaire. Dzair Daily vous apporte plus de détails à ce sujet dans les lignes qui suivent. 

Des nouvelles tombent au sujet d’un suspect impliqué dans l’affaire du meurtre de Djamel Bensmail en Algérie. En effet, à l’appui d’une preuve claire, le juge d’instruction a confirmé l’implication d’un inculpé dans l’affaire du jeune homme qui remonte au mois d’août 2021. Ainsi, si vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 16 novembre 2022.

Après plus d’une année qui s’est écoulée depuis la tragédie qui avait secoué l’Algérie suite au crime de meurtre de Djamel Bensmail. Le tribunal criminel de Dar El Beïda à Alger a ouvert le procès ce mardi. Pour rappel, près de 102 criminels ont participé au crime. En effet, ceux-ci ont suspecté la victime d’avoir un lien avec les incendies de Tizi Ouzou. 

Sans plus attendre, une foule des jeunes originaires du village de Larbaâ Nath Irathen ont mis fin à la vie du trentenaire d’une façon horrible. La victime a été battue et brûlée. D’ailleurs, ceux qui ont pris part à ce crime ont même défiguré le corps du défunt. Dans ce sillage, on notera que les principaux concernés sont poursuivis pour plusieurs accusations. Notamment, le crime de meurtre, outrage au corps constitué. Ou encore semer la terreur. 

Un inculpé envoie un message à sa femme pour confirmer l’assassinat de Djamel Bensmail 

Ce mercredi devant le juge, Aziz.H, l’un des accusés, a complètement nié sa participation au crime. En effet, la même personne a affirmé sa présence sur la scène de crime. Cela était cependant pour voir la personne qui, selon ce qui a entendu, s’est évanouie sur le lieu. À en croire ses propos, il croyait qu’il s’agissait de son frère. 

De ce fait, le juge l’a confronté à un message qui confirme son accusation. Dans le détail, Aziz.H avait envoyé un message à sa femme pour lui informer de l’accomplissement du crime. « On l’a attrapé, on l’a tué », indique ledit message. De sa part, le mis en cause a fait savoir qu’il était juste en train d’informer sa femme sur les événements qui ont eu lieu

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes