AccueilSociété et CultureFaits DiversAffaire Djamel Bensmail en Algérie : un accusé dévoile de nouveaux détails...

Affaire Djamel Bensmail en Algérie : un accusé dévoile de nouveaux détails devant le juge

Algérie – L’affaire de l’assassinat du défunt Djamel Bensmail en Algérie connaît du nouveau. Un accusé dévoile de nouveaux détails devant le juge. Retrouvez dans cette édition du jeudi 17 novembre 2022 tous les détails.

Le procès des accusés dans l’affaire du meurtre atroce du jeune Djamel Bensmail, assassiné en août 2021 à Larbaâ Nath Irathen dans la wilaya de Tizi Ouzou en Algérie, se poursuit après sa réouverture le 15 novembre au tribunal criminel de Dar El-Beïda à Alger. Un accusé a d’ailleurs dévoilé de nouveaux éléments devant le juge. Il s’agit de ce que rapporte le média arabophone Ennahar dans son récent numéro.

Les faits de cette affaire qui a ébranlé l’Algérie remontent au 11 août 2021. Au cours des incendies qui ont ravagé plusieurs régions de la grande Kabylie. Les feux duraient depuis trois (3) jours et avaient fait des dizaines de morts, plus de 200 selon diverses sources. Djamel Bensmail venu de Miliana pour aider les habitants de la région a été pris pour un pyromane.

La suite, vous la connaissez. Djamel est lynché à mort sur la place publique, avant d’être brûlé à vif. Le tout filmé par les citoyens présents sur place. En tout, 95 accusés en détention, 8 en liberté et 7 encore en fuite. Et ce, pour l’assassinat avec préméditation et complot contre la sécurité nationale.

Le juge coince l’accusé

Le juge a appelé cette fois-ci à la barre un nouvel accusé lui demandant : « Le jour des faits, vous avez approché le défunt et lui avez parlé ? ». L’accusé a répondu : « Je lui ai demandé ce qu’il faisait dans la région ». Suite à quoi le juge lui a répondu : « Vous lui avez dit, tu es en train de brûler et il vous a répondu que ce n’était pas vrai et qu’il était venu pour aider ».

Le juge a ensuite poursuivi ses questions : « Vous connaissiez le défunt avant son assassinat dans la vidéo ? L’accusé : « Je ne le connaissais pas ». Le juge répond : « Pourtant, vous avez affirmé, lors de votre audition, que vous avez vu trois autres accusés saccager la voiture ». Il poursuit : « Vous avez dit aux gens d’arrêter la voiture et que la victime était celle qui avait brûlé les forêts ». L’accusé se tait.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes