Aéroport d’Oran : 6 Algériens arrêtés pour de faux tests de PCR

Algérie – Suite à l’usage de faux tests PCR, six (6) Algériens ont été appréhendés à l’intérieur de l’aéroport d’Oran. On vous révèle tout, ce 29 janvier 2022.

Arrêtés à l’aéroport d’Oran pour usage de tests PCR falsifiés, des Algériens risquent de graves sanctions. Selon le communiqué des services de sûreté de la commune de Es Sénia dans cette wilaya, les accusés sont âgés entre 33 et 56 ans.

Tenant de partir à l’étranger avec des faux documents attestant de leur état de santé avec un résultat négatif concernant la contamination au virus de la Covid-19, les éléments de la sûreté les arrêtent. C’était hier en coordination avec la deuxième division de la police des frontières aériennes à l’aéroport Ahmed Ben Bella d’Oran.

Face à l’usage de faux et particulièrement l’utilisation de preuves démontrant l’absence d’infection au coronavirus, on a initié toutes les mesures judiciaires à leur encontre. En conséquence, ils seront traduits devant la justice dans les plus brefs délais, a conclu la même source sur Facebook.

DGSN : lance un concours de recrutement 

En effet, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) en Algérie a diffusé une annonce de recrutement il y a cinq jours sur Facebook. Cela concerne notamment 10 wilayas du sud du pays. Ainsi, on cherche de nouveaux employés dans divers grades afin de renforcer les équipes des régions du désert algérien. D’ailleurs, la police de la wilaya de Souk Ahras a arrêté hier trois trafiquants de drogue. Il s’agit de psychotropes, à savoir 606 comprimés hallucinogènes saisis destinés à la vente.

Ce concours de recrutement se déroulera au profit des services de police des services nouvellement créés dans la wilaya de Timimoun, Bordj Badji Mokhtar, Ouled Jalal et Béni Abbès. Mais également au niveau de Ain salah, In Guezzam, Touggourt, Djanet, El-Meghair et Meniaa. Pour tout savoir, rendez-vous sur la page Instagram ou chaîne Youtube de la DGSN.

 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes