11.9 C
Alger
11.9 C
Alger
dimanche, 3 mars 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesAéroport d'Alger : tentative de transfert illicite de devise dans un poulet...

Aéroport d’Alger : tentative de transfert illicite de devise dans un poulet rôti déjouée

Publié le

- Publicité -

Voyage – Les services de la douane algérienne et de la Police des frontières (PAF) relevant de l’aéroport Houari Boumédiene d’Alger ont déjoué une tentative insolite de transfert illicite d’une somme en devise. Apprenez-en plus à ce sujet ce jeudi 23 février 2023. 

S’il ne fallait en choper qu’une seule ce jour-là, c’était bien elle. Car, cette voyageuse ne manque certainement pas de créativité. Les faits remontent au début du mois de janvier dernier. Lorsque, les éléments de la PAF relevant de l’aéroport international d’Alger ont arrêté une femme qui a tenté un transfert illicite de devise. Cette dernière s’apprêtait à prendre un vol vers Istanbul en Turquie. 

Après une opération de fouille ordinaire, les agents ont été surpris par la découverte. Le bagage de cette femme âgée de 63 ans contenait un poulet rôti. À l’intérieur duquel a été dissimulée la somme de 4.600 euros. Un autre montant estimé à hauteur de 12.400 dollars cachés à l’intérieur d’une des valises de cette sexagénaire. 

- Publicité -

Les contrôleurs ont également mis la main sur la somme de 4.300 euros transportée dans son sac à main. Au moment de ce contrôle, une autre somme de 70.000 euros a été retrouvée cachée dans les vêtements de la dénommée Fatima. À en croire le site Algérie Expat, qui rapporte l’information, cette femme n’agissait pas seule. En effet, notre source évoque l’implication présumée d’un agent douanier. 

Le tribunal tranche dans l’affaire 

Aussitôt, les sommes objet de l’infraction ont été saisies et un dossier judiciaire a été constitué contre la passagère. Ce dernier a été donc présenté devant le tribunal de Dar El Beida à Alger qui a ouvert une enquête. Dans ce cadre, les enquêteurs sont parvenus à connaitre un peu plus sur cette femme. 

Il s’est avéré que la mise en cause est une commerçante de cabas depuis 1997. Elle a révélé avoir fait au moins 87 opérations. Elle a aussi avoué qu’elle travaillait en complicité avec un certain Ismaël K, un agent de douane à l’aéroport d’Alger. Ce dernier est poursuivi pour « abus de fonction ». C’est ce dont faisait état le média cité auparavant. 

- Publicité -

Dans le cadre de cette affaire, le tribunal correctionnel de Dar El Beida a ainsi condamné les deux mis en cause à cinq (5) ans de prison ferme.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -