AccueilGuide VoyagesVisa Schengen pour Algériens : le non-remboursement des frais suscite l'indignation

Visa Schengen pour Algériens : le non-remboursement des frais suscite l’indignation

Voyage – Des citoyens algériens se disent en colère en raison du non-remboursement de leurs frais de visa Schengen. Retrouvez l’information complète dans cette édition du 17 décembre 2022 ! 

En effet, des Algériens se plaignent pour ne pas s’être fait rembourser les frais de leurs demandes de visa Schengen lorsque celles-ci ont été rejetées. En particulier, celles des étudiants dont les droits d’inscription à l’université se sont vus  augmenter. Ils sont la catégorie la plus touchée avec celle touristique. 

En effet, le calvaire des citoyens algériens pour obtenir le visa vers la France est bien réel. On pensait le problème résolu avec la dernière visite d’état du président Emmanuel Macron puis celle d’Elisabeth Borne, en Algérie, mais il n’en est pas ainsi. Les demandeurs de visa, eux, s’impatientent et s’attendent à ce qu’on leur remboursent les frais. 

Alors que la France annonçait à grands cris son intention d’aller vers un partenariat privilégié avec l’Algérie, à un moment où elle subit de plein fouet les effets désastreux de la guerre en Ukraine, des avancées sont réellement faites par l’Élysée pour les Algériens, mais elles sont maigres. Soit notamment au sujet de délivrance des visas. Le média spécialisé Djalia dz rapporte l’information. 

Refus de visas : les étudiants, la catégorie la plus touchée

Effectivement, les promesses tenues sur la question des visas ne semblent pas avoir réellement eu lieu. Preuve en est la persistance de la restriction en matière d’octroi des visas aux algériens. Fonctionnaires, retraités, hommes d’affaires comme étudiants, personne n’est épargné par cette réduction substantielle du nombre de visas. Ceux délivrés par les autorités françaises. 

En cette rentrée universitaire, les critiques sont particulièrement vives du côté des étudiants. Ces derniers, entre le test de la langue française et les frais d’étude du dossier, dépensent l’équivalent de plusieurs centaines d’euros. Ils voient leurs requêtes rejetées et leurs frais non remboursés. Cela même si la procédure n’aboutit pas.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici