AccueilGuide VoyagesVisa Schengen pour Algériens : Voici les nouveaux frais/tarifs en 2020

Visa Schengen pour Algériens : Voici les nouveaux frais/tarifs en 2020

Algérie – Dès le mois de février 2020, de nouveaux tarifs et frais entreront en vigueur pour l’octroi du Visa Schengen; a annoncé TLS Contact dans un communiqué.

En effet, le prestataire de services offrant des fonctions d’accompagnement pour les demandeurs de visas, TLS Contact vient de confirmer la hausse des frais et des tarifs en vue de l’octroi du Visa Schengen pour les algériens, comme l’a annoncé le consul général de France à Alger.

Ainsi, TLS Contact a détaillé, dans un communiqué publié le 23 janvier, les nouveaux frais de visa qui s’appliqueront dès le mois prochain (février 2020) pour les demandes de Visa Schengen.

« À compter du 2 février 2020, les tarifs des visas de court séjour pour les États membres de l’espace Schengen vont changer »; explique le prestataire de services. « Les demandeurs de visa Schengen auront à payer 80 euros de frais de dossier, au lieu des 60 euros et pour les enfants de 6 à 12 ans, 40 euros au lieu de 35 », précise la même source.

TLS Contact explique par ailleurs que les frais « des visas court séjour passeront à 10.600 DZD et 5.300 DZD pour les enfants de 6 à 12 ans (sauf changement de taux de chancellerie éventuel au 1er février) ». rappelant par la même occasion que les enfants âgés de moins de 6 ans « sont exonérés de frais de visa ».

Baisse de la délivrance des visas en 2019

Les consulats de France en Algérie ont enregistré une baisse progressive de 7.5 % en 2019. En effet, seulement 272.054 visas ont été délivrés au cours de 2019 contre 293.926 visas octroyés en 2018.

Le consul général de France à Alger, Marc Sédille avait expliqué à cet effet que ce recul est la conséquence de la conjonction interne qu’a connu l’Algérie en 2019; ainsi que les nouvelles règles accréditées par les autorités France-Visas.

Rappelons en outre que l’introduction du « nouveau code de visa » qui entrera en vigueur à partir de février 2020 risque de compliquer les procédures des demandeurs algériens qui pourront être confrontés à des mesures plus strictes; à savoir des délais de traitement longs et des frais de dossier élevés.

https://www.facebook.com/tlscontactofficielle/posts/521980418428540

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici